RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

NON à la violence contre les femmes !

posté le 08/04/17 par Formation Léon Lesoil
lieu : Pianofabriek
adresse : 35 rue du Fort, Saint-Gilles
Mots-clés  féminisme 

Conférence-débat avec :
- Perrine PIGEON, Assistante en Sciences politiques et sociales (UCL)
- Clémentine CUVELIER, Psychologue (Maison Plurielle - Charleroi)
- Monica WEISSEL ALVAREZ, Égalité des Genres - Collectif des Femmes survivantes

Une femme sur trois en Europe a subi une forme de violence physique ou sexuelle depuis l’âge de 15 ans, ressort-t-il d’une enquête réalisée en 2014 par l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA).
En Belgique, 36% des femmes sont concernées, souligne mardi l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, en référence aux résultats de l’enquête.
Au-delà de la violence physique ou sexuelle, 43% des femmes dans l’UE ont subi au cours de leur vie de la violence conjugale d’ordre psychologique.
En Europe, parmi les femmes qui ont, ou ont eu un/une partenaire, 22% (24% en Belgique) ont subi des violences de nature physique ou sexuelle de la part de ce partenaire depuis l’âge de 15 ans. Au total, environ 12% des femmes rapportent avoir fait l’objet d’une forme d’abus ou d’incident sexuel perpétré par un adulte avant l’âge de 15 ans, soit 21 millions de femmes dans l’UE. En Belgique, il s’agit de 14%, précise l’institut pour l’égalité des femmes et des hommes.
L’enquête aborde également le phénomène du harcèlement sexuel, mentionnant que plus d’une femme sur deux (55%) dans l’UE a indiqué avoir été victime depuis l’âge de 15 ans (60% en Belgique).
En Europe, près de 70% des victimes (67%) n’ont pas signalé à un organisme ou à la police l’acte « le plus sévère de violence commise à leur égard par un/une partenaire », met en exergue l’institut pour l’égalité des femmes et des hommes.

Venez en débattre !
Venez avec vos questions !

Entrée gratuite.
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Plus d’infos au 0487 209 062
formationleonlesoil@gmail.com


posté le  par Formation Léon Lesoil  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
non_a_la_violenc(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.