RSS articles
Français  |  Nederlands

(Namur) Action contre ORES et les coupures...

posté le 04/10/14 par caracole Mots-clés  action  luttes sociales  logement / squats / urbanisme  Namur 

Ce mercredi 1 octobre presque une semaine après que la société ORES soit venus coupé l’électricité au Caracole-Neur à grand renforts de flics a eu lieu une action contre ORES et ses coupures,limitateurs, compteurs à budgets...

Le groupe à d’abord débarqué dans les bureaux d’ORES avec une banderole en distribuant des tracts et en gueulant le tract et des slogans au mégaphone.

Les gens sont ensuite sorti devant les bureaux pour être plus visible de l’extérieur.

Après avoir un peu perturbé le morne quotidien du travail de ceux qui privent les pauvres d’électricités, le groupe a décidé de rejoindre le centre-ville en manif sauvage tout en continuant à distribuer des tracts et à gueuler.

Le texte du tract

Avec ORES pas besoin de blackout nucléaire,
on vous coupe tout avant l’hiver !

Ce 24 septembre, au portes de l’hiver, la compagnie ORES, assisté des sbires de l’état autoritaires, sont venus nous couper l’électricité et arracher la totalité de notre panneau électrique dans le squat que nous occupons depuis février, situé chaussée de louvain 260, le Caracole Neur.

Et il n’y a pas que dans les squats que ORES agit de la sorte. En 2011 par exemples c’est plus de 6000 coupures qui ont été effectué sans considération d’une période hivernale. Et on peut y ajouter tout les compteurs à cartes, limitateur à 2200W…

Dans le même temps les compagnies électriques menacent d’un black-out sur la Belgique, délimité en zone prioritaire. Mais une chose est sur, l’énergie ne sera jamais rationnée pour les usines et ne sera jamais partagé avec ceux dans le besoins ! Seul compte le profit !
D’ailleurs l’énergie a un propriétaire. Aussi peut on vous accuser de « vol d’énergie ».

Mais qui vole qui ?

Electrabel a payé en 2010 35 millions d’euros d’impôts sur un bénéfice de 808 millions d’euros, ce qui correspond à un taux d’imposition de 4,33%, rapporte De Morgen sur base des comptes annuels que l’entreprise énergétique a publié.
On savait déjà qu’Electrabel bénéficiait d’un taux d’imposition bas : en 2008, elle avait retouché 94 millions d’euros de l’Etat belge. En 2009, le taux d’imposition était d’à peine 0,04%, avec un prélèvement d’un demi-million d’euros sur un bénéfice d’un demi-milliard d’euros. Le taux de base de l’impôt des sociétés s’élève à 33,99% en Belgique.

L’uranium n’est certainement pas extrait par le PDG de SUEZ et les déchets radioactifs ne sont sûrement pas enfuit dans le jardin de leurs actionnaires.
Et quand chaque année les compagnies spécules sur les quantité produit, quand les prix ne font que grimper alors que de plus en plus de gens se retrouve dans la précarité ?

Devons nous nous laisser faire ?

NON !
Multiplions les actes de résistance contre les coupures électricité !

Solidarité. Parce-que ensemble on est plus fort !
En Grèce, par exemple, le syndicat des électriciens a refusé de continuer à effectuer les coupures d’électricité et a occupé le centre informatique de la compagnie d’électricité d’où partent les factures. Parallèlement à cela, en septembre 2011, un petit groupe d’habitants de Veria (nord de la Grèce) a décidé de rebrancher approvisionnement en électricité d’un certain nombre de maisons qui avaient été déconnectés du réseau parce qu’ils n’arrivaient plus à payer leurs factures.
Boycotte des factures électriques !


posté le  par caracole  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
ores1.jpg
ores3.jpg

Commentaires
  • 5 octobre 2014 20:50, par Solidarité

    TROP BIEN !!!!!!!!

  • Bonjour.

    Concernant les tarifs de la société ORES, je pense qu’ils pourraient facilement les diminuer.
    En effet, certains services de chez ORES passent plus de temps à échanger des mails personnels, surfer sur le Web et faire leur achat en ligne.
    Sans compter le temps passé à diverses décorations, blagues, pauses cigarettes et autres.

    Il est évident que depuis la mise en place de leur nouveau système de relevé validation, les personnes travaillant dans ces services se plaignent d’avoir trop de travail dorénavant vu les bugs.
    Ils ne savent plus réaliser leurs achats personnels, surfer ou autre. En tout cas, moins qu’avant.
    Je préfère me taire sur l’endroit ou se trouve ce service.

    Par contre, avant d’augmenter les coûts, peut être ORES devrait-il commencer par diminuer les charges ?
    Voilà déjà un bon début de piste pour cette société qui étrangle bon nombre de clients.

    Les personnes travaillant dans ces services, qui surfent la journée, échangent des mails, etc… doivent être rémunérées par ORES.

    Comme on dit, il n’y a pas de petites économies…. alors je pense que c’est un bon début de piste.

    Car en plus de celà, ces personnes bénéficient grâce à ORES une réduction de 30% sur le gaz et l’éléctricité sans compter les primes diverses.

    Tout celà pour travailler parfois 2H par jour (avant le nouveau système informatique dont je ne me souviens du nom).

    Merci ORES d’engraisser vos employés au détriment des honnêtes gens

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.