RSS articles
Français  |  Nederlands
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Nettoyage : un secteur sous haute pression !

posté le 07/05/16 par Formation Léon Lesoil
lieu : Pianofabriek
adresse : 35 rue du Fort, Saint-Gilles
Mots-clés  féminisme 

Conférence-débat avec :

Dominique Fervaille

Secrétaire Centrale Générale FGTB / Secteur Nettoyage

Beatriz Camargo

Auteure d’une étude sur le travail domestique

Guy Lebeer

Co-auteur du Manuel de Santé et de Sécurité dans le nettoyage

Des dizaines de milliers de personnes travaillent dans le secteur du nettoyage. Il s’agit de femmes (majoritairement) et d’hommes, jeunes ou vieux, souvent de diverses nationalités et qui ne parlent souvent pas assez bien la langue pour pouvoir défendre leurs droits.

SUREXPLOITATION

Les employeurs sont passés maîtres pour tirer parti de la situation fragile des salarié/es du secteur. Une véritable guerre des prix a éclaté depuis que les entreprises du tertiaire ont sous-traité leurs travaux de nettoyage. et que les contrats se renouvellent chaque année. Les patrons du nettoyage proposent les prix les plus bas possibles pour décrocher les contrats, sans tenir compte du temps nécessaire pour effectuer le travail. (jusqu’à 700 m² de bureaux à nettoyer en une heure !)

FLEXIBILITÉ, PRÉCARITÉ, BAS SALAIRES

Beaucoup d’ouvrières du nettoyage travaillent à temps partiel, le plus souvent avec des horaires coupés. Avec toutes les conséquences sur la vie familiale, la charge de stress, les frais de déplacement supplémentaires, l’allongement du temps pour se rendre au travail. Étant donné les bas salaires du secteur, un travail à temps partiel ne permet pas de vivre décemment. Et ne parlons même pas du montant de la pension en fin de carrière...

MALADIES PROFESSIONNELLES, ACCIDENTS

90% des personnes qui travaillent dans le nettoyage depuis plus de cinq ans souffrent de troubles musculo-squelettiques (articulations, hernies discales). Sans compter l’emploi quotidiens de produits chimiques dangereux (eau de javel, amoniaque) qui constituent un danger mortel lorsqu’ils sont accidentellement mélangés.

Org : Formation Léon Lesoil
Info : 0487 209 062
en collaboration avec la LCR-SAP
Entrée gratuite

Avec le soutien de la FWB


posté le  par Formation Léon Lesoil  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
teaserbreit.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.