RSS articles
Français  |  Nederlands

Nouvelles occupation sd'immeubles public à St Josse

posté le 23/09/13 Mots-clés  logement / squats / urbanisme 

Quand le service prévention se substitue à la justice de paix.....

Communiqué de presse = A l’attention des Rédactions.

Depuis plus d’une semaine 4 nouveaux immeubles appartenant à la commune de
st josse
sont occupés par des SDF.

Si le 65-67 et 69 rue de Liddekerke immeubles appartenant aux propriétés
communales et vides depuis plus d’un an sont en attente
d’une rénovation dans le cadre du contrat de quartier Liddekerke... 5 sans
abris et 3 chiens occupent les lieux
depuis une dizaine de jours dans l’espoir d’y passer l’hiver.

Le 35 rue de l’union est quant à lui occupé par 3 familles roms ( dont 7
enfants de 2 à 12 ans) depuis une petite semaine. Cette maison
unifamiliale achetée par la commune sous l’ère Demannez à hébergé tout un
temps les gardiens de la paix. En 2011 ils ont été priés de quitter
les lieux pour faire place à la mission locale. En définitive, cet
immeuble n’a plus jamais été occupé depuis le départ des gardiens de la
paix.
Laissée à l’abandon par les pouvoirs publics alors que de nombreuses
familles tennoodoises sont en attente d’un logement, c’est tout
naturellement
des SDF qui se sont appropriées les lieux pour y passer l’hiver en sécurité.

Ce vendredi 20 septembre 2013, plusieurs personnes ont assisté à une
tentative maladroite des autorités tennoodoises via le service prévention
de mettre un terme à cette occupation. En effet, près de dix personnes,
dont la directrice du service prévention et deux collègues ainsi que 5
gardiens
de la paix en uniforme étaient de faction pour les uns, devant la porte
d’entrée de l’immeuble et pour les autres à l’intérieur occupés, version
officielle
de la directrice, de négocier un départ à l’amiable des lieux....

J’ai constaté l’état de panique des occupants et surtout des enfants à la
vue de cet armada d’employés communaux qui les pressaient de s’en aller.
J’ai demandé aux responsables de cette action de s’en aller leur rappelant
qu’il ne leur appartenait pas le droit de faire justice eux-mêmes...

Il me revient que d’autres pressions seraient opérées la semaine prochaine
ou peut être ce week end déjà, afin d’expulser discrètement les occupants
de l’immeuble.

J’appelle les médias à la vigilance sur ce dossier et lance un appel à la
solidarité communale de tous les concitoyens tennoodois.

J’interpellerai en ce sens et en urgence le Conseil Communal du 23
septembre prochain.

Ps : Appel à la solidarité pour ces familles qui ont besoin de votre
aide matérielle (vivres et autres besoins...).

Thierry Balsat
Conseiller communal (Indépendant Bleus de St Josse)


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.