RSS articles
Français  |  Nederlands

OBSPOL fait peau neuve !

{{}}
English below

ObsPol, vous connaissez, c’est l’observatoire des violences policières en Belgique crée en 2013 par quelques citoyen.ne.s préoccupé.es par les victimes de violences illégitimes perpétrées par les forces de l’ordre.

Cinq années en full régime suivies d’une période ralentie pour la refonte afin d’élargir le spectre et les objectifs.

Là , nous y sommes ! Site relifté et géré de manière indépendante vu qu’émancipé de la LDH, il s’adapte à une vision plus globale et internationale, ainsi qu’aux utilisations actuelles (smartphone), mais toujours : orienté victimes. Les objectifs n’ont pas changés ils sont la base de notre engagement.

Le site nouveau est arrivé, nous vous invitons à le visiter :https://obspol.be/

Bien sûr nous vous serions vraiment reconnaissant.e.s de le diffuser le plus largement possible à vos réseaux, connaissances et groupes ou associations qui pourraient être intéressés et concernés, y compris à l’étranger, puisque les questionnaires en ligne pour déposer un témoignage sont maintenant disponibles en 4 langues (FR, EN, NL, DE) et ouverts à tous les pays !

Les contributions et témoignages sont essentiels afin d’être en mesure de fournir des informations pertinentes et indispensables sur ce phénomène sous-estimé par leurs aut.eurs.rices mais tellement mal vécu par leurs victimes que sont les violences policières.

Ensemble nos voix seront plus criantes.

Merci d’avance pour votre précieuse et indispensable collaboration. Diffusez largement.

Nous nous tenons à votre disposition pour tout contact sur contact@obspol.be

EN

Surely you know or have heard of ObsPol, the Belgian police violence observatory created in 2013 by some citizens concerned about the victims of illegitimate violence perpetrated by the police.

Actively working for five years at full speed followed by a slower period in order to reorganise and broaden the spectrum and objectives : here we are !
Site re-lifted and managed completely independently since emancipation from the LDH, it has evolved towards a more global and international vision, as well as taking into account current uses such as smartphones, however always : victim oriented. The objectives have not changed, they are the basis of our commitment.

The new site has arrived : we invite you to have a look at it : https://obspol.be/

Of course we would be very grateful for you to circulate the info as widely as possible to your networks, acquaintances and groups or associations that might be interested and concerned, including abroad, since the online questionnaires to file a testimony are now available in 4 languages ​​(FR, EN, NL, DE) and open to all countries !

Contributions and testimonies are essential in order to be able to provide relevant and essential information on police violence, incidents underestimated by their authors but so painfully experienced by their victims.

Together our voices will be louder. Feel free to disseminate largely.
Thank you in advance for your precious and essential collaboration.

We are at your disposal for any contact on contact@obspol.be


posté le  par ObsPol  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)