RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Occupation Office de la Honte

posté le 30/05/22 par Mashoui Mots-clés  antiracisme  sans-papiers  action  No Border 

Occupation devant l’office des étrangers en cours, bd pachéco 44 pour terminer l’émission "aux frontières de la honte". Rejoignez-nous ou écoutez en direct sur radio panik, 105.4 (le podcast sera dispo dès demain sur le site de radio panik)

COMMUNIQUE DE PRESSE - lundi 30 mai 2022

Non aux politiques migratoires de la honte
« Nous ne sommes pas les seul.e.s à avoir honte de l’Office des Etrangers »

Cet après-midi une quinzaine de militant·e·s mènent une action sur l’auvent à l’entrée de l’Office des Etrangers pour dénoncer "les politiques migratoires de la honte". Comme durant l’action de l’occupation de l’Office des Etrangers du 14 avril, des banderoles revendiquant l’abolition des frontières ont été placées à l’entrée de l’Office des Etrangers et une émission radio est retransmise en direct sur Radio Panik.

Pour rappel, les militant·e·s avaient déjà occupé le hall d’entrée de l’Office au mois d’avril, micro à la main et attaché.e.s avec des arm-locks, pour dénoncer "les politiques migratoires de la honte" et notamment la violence des frontières et du système politique qui encourage le tri des personnes en exil. Iels avaient occupé ce maillon de première ligne dans l’accueil (ou le non-accueil) des personnes en demande d’asile ou de régularisation administrative, pour y diffuser, en direct, une "émission impossible" sur Radio Panik. La police était intervenue en grand nombre pour brutalement arrêter les militant·e·s et l’émission radio à une demi-heure de la fin.

Aujourd’hui les militant·e·s sont de retour à l’Office des Etrangers et ont pour but de terminer l’émission radio interrompue en avril dernier afin de rappeler que les frontières tuent et que notre silence nous rend tous et toutes complices. Les frontières ne tuent pas seulement dans la Méditerranée, en Lybie ou à Calais, elles tuent également devant notre porte : à peine quelques semaines avant que la guerre en Ukraine ait éclaté, un homme ukrainien s’est suicidé en se jetant dans le canal de Bruxelles suite à la réception d’un "Ordre de Quitter le Territoire" remis par l’Office des Etrangers. Ou encore au centre fermé de Vottem, ou un réfugié menacé d’expulsion vers l’Erythrée, s’est suicidé en 2018. Et quand elles ne tuent pas, elles brisent des vies, des familles, poussant toujours plus les personnes sans-papiers à subir l’exploitation.

Rappelons que l’action d’aujourd’hui s’inscrit dans un mouvement global qui vise à dénoncer le caractère meurtrier et arbitraire des politiques migratoires. Un mouvement dont les acteurs principaux sont les collectifs de militant·e·s sans-papiers qui occupent des dizaines de bâtiments, laissés vides par des propriétaires, organisant des actions, manifestations, interpellations politiques et n’ayant reçu jusqu’alors que du mépris des politiques.

« Nous appelons toute la population à se prononcer sur les politiques migratoires inhumaines que nous vivons aujourd’hui, que ça soit sur les réseaux sociaux, dans les médias, ici devant l’Office des Etrangers ou n’importe quel lieu qui symbolise ces frontières qui trient, excluent et tuent », explique une militante sur place en faisant référence aux différentes actions visant l’Office des Etrangers qui ont eu lieu ces derniers mois. Ces actions dénoncent les pratiques de l’Office des Etrangers et la criminalisation des personnes sans-papiers, et appellent à la démilitarisation des frontières et la liberté de circulation pour toutes et tous.

Ecoutez en direct l’émission sur Radio Panik ou re-écoutez l’émission sur le podcast disponible après l’émission : https://www.radiopanik.org/emissions/emissions-speciales/aux-frontieres-de-la-honte-part2/

Point presse devant l’Office des Etrangers, 44 Boulevard Pachéco, Bruxelles : 0484.41.03.73 (FR) & 0499.42.44.48 (NL)

Retrouvez ici des images des actions de ces derniers mois contre l’Office des Etrangers :
https://www.rtl.be/info/belgique/societe/une-manifestation-denonce-la-politique-migratoire-a-bruxelles-1368000.aspx
https://bxl.indymedia.org/Office-de-la-honte-DEMISSION
https://bxl.indymedia.org/Action-Bruxelles-20022
https://bxl.indymedia.org/Des-routes-migratoires-sures-pour-tous-te-s-pas-seulement-en-temps-de-crise-mais-toujours
https://stuut.info/Occupation-de-l-Office-des-Etrangers-210
https://stuut.info/L-Office-des-etrangers-trashee-a-repetition-198

Quelques exemples sur les cas de corruptions de l’Office des Etrangers :
• Trafic des visas humanitaires : https://www.levif.be/belgique/laffaire-des-visas-humanitaires-refuses-a-une-famille-syrienne-devant-la-cour-europeenne-des-droits-de-lhomme/
• Des escorteur·euse·s de l’Office des Etrangers s’accorder des voyages en première classe, hôtels de luxe, travailleuses de sexes et notes de frais excessives : https://www.7sur7.be/belgique/la-n-va-eclaboussee-par-le-scandale-des-escorteurs~a170b51d/


posté le  par Mashoui  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
signal-2022-05-3(...).jpg
signal-2022-05-3(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)