RSS articles
Français  |  Nederlands

Office de la honte : DEMISSION !

posté le 28/04/22 par officedemission Mots-clés  sans-papiers 

Action contre l’office des étrangers ce matin

Ce jeudi 28 avril au matin, l’Office des Etrangers a été à nouveau la cible d’une action politique. La porte a été bloquée, la façade repeinte du message « Office de la honte, Démission ! » et une centaine de formulaires de démissions ont été éparpillés devant le bâtiment et collés sur les portes, à l’attention des travailleurs et travailleuses de l’Office des Etrangers.

Cette action s’inscrit dans une suite d’actions politiques ayant eu lieu ces dernières semaines, visant la politique migratoire du secrétaire d’Etat à l’asile et la migration. En effet, ces derniers temps ont été marqués par le campement politique des personnes sans papiers à la porte de Ninove, par plusieurs manifestations et plus particulièrement, des banderoles, de l’affichage, des tags et l’occupation du hall d’entrée ont visé directement l’office des étrangers.

En juin dernier, une occupation avait déjà eu lieu à l’administration lors de laquelle Dominique Ernould, porte parole de l’office des étrangers (juin 2021) déclarait que l’administration ne fait qu’exécuter les décisions du cabinet de Sami Mahdi. L’action de ce matin appelle les fonctionnaires à sortir du statut de marionnettes et de récupérer leur moyen d’action, à commencer par la démission. Réaction également aux déclarations de Sami Mahdi, il y a deux semaines, qui a appelé, sur twitter, les militant.e.s et les personnes en soutien aux personnes sans papiers de laisser les travailleurs de l’office tranquille et d’aller aux élections ou alors vivre sur une île déserte. Il est inacceptable de se reposer sur un système électoral et de se limiter à des tweets démagos lorsque l’Etat belge laisse mourrir les personnes sans papier sans revenu, les exploitant au travail sans aucune sécurité sociale, et faisant la sourde oreille à leurs appels à l’aide, comme l’a montrée la grève de la faim de 2021. Grève qui a été calmée par des accords de la part de l’office et du cabinet de Sammy Mahdi, accords non respectés et même niés par la suite par les hommes politiques.

Cette action exige la régularisation immédiate des personnes sans papiers et rappelle la honte ressentie face à la politique migratoire et des élus politiques qui appliquent une telle politique de déshumanisation sans aucune remise en question.


posté le  par officedemission  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
demission.cleane(...).jpg
img_0646.cleaned(...).jpg
img_0647.cleaned(...).jpg
img_0648.cleaned(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)