RSS articles
Français  |  Nederlands

Pendant ce temps là...

posté le 17/01/15 Mots-clés  économie  veiligheids / terrorisme 

Pendant que Charlie Picquet parle à la radio de foutre des militaires en rue
Pendant que les médias attisent les foudres avec leurs médiatico-spectacles et leur stratégie de la peur
Pendant que tout le monde se mate dans les transports
Pendant qu’on nous parle de « présumés terroristes »
Pendant que le gouvernement joue la stratégie du choc
Pendant qu’on construit encore un ennemi intérieur
Pendant qu’on débloque des tunes pour assurer un maximum de surveillance
Pendant que les Etats jouent tous aux hypocrites
Pendant que tout le monde est occupé à lire Charlie...

Pendant ce temps, on oublie gentiment tout le reste, et le Parlement européen en profite pour glisser ni vu ni connu je t’embrouille un changement de direction. Allez hop, voici que les cultures d’OGM seront à présents facilitées, Les Etats devront alors négocier les raisons de rejeter les demandes des entreprises biotechnologiques avec elles !
En Belgique, il n’y a encore pas si longtemps, des opposants à la culture OGM menaient une action pour se voir ensuite inculpés en association de malfaiteurs. Ils ont finalement enfin été acquittés.

Pendant ce temps, les réductions budgétaires s’accumulent un peu partout, la culture et le social sont fortement touchés. Austérité à tout va, les plus pauvres trinquent encore, mais pas de soucis, du flouze il en reste plein pour les flics et les militaires. Les chômeurs, allez vous faire foutre.
Samedi, défendre ses libertés, c’est aussi être solidaires avec le peuple grec.
« Les cinq dernières années ont été un véritable cauchemar pour les grec.que.s, et leur premier droit est celui de vouloir en sortir par la lutte sociale et politique », c’est aussi le nôtre.

D’autres continuent de mourir à petit feu dans l’indifférence totale, là, tout près, pour leur liberté de vivre où ils le souhaitent sans se faire enfermés dans les prisons de l’Etat. Soyons aussi 20 000 dans les rues au nom de la liberté de toutEs.

Pendant ce temps là, les pseudo-négociations déjà toutes faîtes du TTIP/TAFTA se poursuivent. Le Collectif Roosevelt et Occupy Tournai gagne une petite victoire. La ville de Tournai s’autodéclare hors zone TTIP.
La lutte doit continuer, TTIP/TAFTA/CETA, on en veut pas ! Malgré le nombre monstrueux de signatures (plus d’un million), la commission juge cela trop insuffisant que pour considérer qu’il s’agit d’une initiative citoyenne européenne.

A Haren, la lutte contre la maxi prison continue. Les chômeurSEs sont toujours abandonnéEs. De part le monde, les morts cumulent au nom de la liberté d’expression.

Alors on fait quoi maintenant, on attend que ça passe bien sagement ?
Non, on lâche rien !
Nous ne pourront pas combattre les fondamentalismes identitaires si nous ne combattons pas les fondamentalismes marchands.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
tv_basura.png

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.