RSS articles
Français  |  Nederlands
Cet article n'a pas encore été modéré par le collectif Indymédia Bruxsel.
Raison de la mise en attente :

Postmodernisme ?

posté le 04/05/21 Mots-clés  réflexion / analyse 

Noam CHOMSKY : Postmodernisme ?

Les intellectuels de gauche qui il y a soixante ans auraient donné des classes dans les quartiers ouvriers, ne le font plus ces aujourd’hui. Je trouve que c’est un peu inquiétant.

Récem­ment Z a reçu des ques­tions à pro­pos de la per­ti­nence et de la por­tée éven­tuelle de ce qui est appe­lé post­mo­der­nisme. Nous avons dans le pas­sé – lorsque c’était un sujet plus d’actualité, ou qui en tout cas sem­blait l’être – publié plu­sieurs essais, et même des débats sur le sujet. On peut faci­le­ment les trou­ver sur ZNet. Mais nous sommes tom­bés par hasard sur une repro­duc­tion de la longue réponse que Chom­sky avait don­née sur ces ques­tions dans un forum. Nous l’avons trou­vée assez bien, et nous avons esti­mé qu’elle peut être publiée. Le texte ci-des­sous avait été mis en ligne en novembre 1995, nous avons juste éli­mi­né les noms des per­sonnes qui inter­ro­geaient Chomsky.

https://zintv.org/noam-chomsky-postmodernisme/

*****

Le vrai visage de la critique post-moderne, Noam Chomsky

(Traduit de l’anglais par Jacques Vialle)

[Agone 18 et 19 : « Neutralité et engagement du savoir » / Parution : 01/01/1998]

Abandonner le projet des Lumières reviendrait à laisser libre cours à une version de l’histoire directement mise au service des institutions régnantes. Dans les moments d’agitation sociale, beaucoup sont capables de découvrir les vérités que leur cachent les leaders d’opinion. Mais quand l’activisme décline, la classe des « commissaires du peuple » reprend les commandes. Puisque les intellectuels de gauche abandonnent aujourd’hui le terrain, les vérités qu’ils avaient autrefois défendues n’ont plus qu’à se réfugier dans les mémoires individuelles et l’histoire à être récupérée comme un instrument de domination. Aussi valable et méritante que puisse être la critique de la « rationalité »… la seule chose qui soit suggérée en est le rejet pur et simple ; une voie qui risque de conduire directement au désastre ceux qui ont le plus besoin de soutien en ce monde. C’est-à-dire la grande majorité des hommes, et ce de façon urgente.

https://admin.agone.org/media/documents/ebook_323.pdf


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article