RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Pour les moutons des manifestations du dimanche

On en veut évidemment pas aux personnes individuellement, y a plus que de quoi se révolter face à l’incurie gouvernementale depuis deux ans, et avant.

Mais c’est pas ça que les manifestants du dimanche font. Ils soutiennent l’exact opposé de ce qu’ils souhaitent combattre : des gens qui leur mentent, qui se font de l’argent sur leur dos, qui rejettent toute contradiction ou remise en cause, qui se disent apolitiques mais montent plein de partis (d’extrême droite de préférence), qui se prétendent "spontanés" mais qui cachent juste qui organise, etc.

Faut se réveiller à un moment.

https://pointer.kro-ncrv.nl/burgerprotest-brussel-campagne-van-antivaxers-kennedy

https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2022/01/20/de-sprekers-op-de-coronabetoging-doorgelicht-van-klassieke-anti/


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • LES VACCINS TUENT DES ANIMAUX EN LABOS LES HUMAINS DEXTREME GAUCHE ET DEXTREME DROITE SONT DES ASSASSINS TOUSTES DES NAZIS

  • Donc en gros si on va manifester parce qu’on est contre le CST et ce monde de surveillance accru et dystopique qui se met en place on est un mouton d’extrême droite ?

    Bien ta pensée simpliste ?

  • Pour les personnes qui s’intéressent toujours avec qui (et donc avec quoi) ils s’allient et pas que aux jolies déclarations d’intention, un autre article :

    https://www.lesoir.be/419512/article/2022-01-21/manifestation-pour-la-liberte-un-tout-le-monde-peut-sexprimer-qui-brouille-les

  • Là c’est ta lecture qui est simpliste, relis le texte, pourtant court, et dis-nous où il est mis que les participants sont d’extrême droite.

    Par contre, y’a un paquet de participants qui semblent refuser de questionner les dynamiques en cours (pas qu’en Belgique) au niveau de ces manifs, des valeurs qu’elles véhiculent (la montée de la pensée libertarienne chez la anar ça fout bien la rage), d’à qui elles profitent politiquement,...
    Et puis bon, le CST (et la surveillance) est de moins en moins présent dans ces manifs comparé au refus de toute mesure (et donc au refus de l’existence d’une pandémie et de la mise en place de mesures réellement efficaces et non basées sur le tout au vaccin et la reprise de l’économie).

    L’extrême droite capitalise sur vos émotions.
    Et la FEB croise les doigts pour que chaque manif soit plus impactante !

    Donc si tu vas manifester parce que tu es contre le CST et ce monde de surveillance accru, ben tu n’es peut-être pas dans la bonne manif (et le fait d’être dans une manif coorganisée par l’extrême droite, et dans laquelle l’extrême droite se sent à l’aise au niveau des thématiques devrait te mettre la puce à l’oreille).

  • Et elle où la bonne manif alors ?

    Ah oui c’est vrai l’extrême gauche se mouille sur ce sujet pas à Bxl, rien n’est organisé par les collectifs.

    Donc critiquons (ça c’est nécéssaire) et laissons les rues aux fafs ?

  • LES VACCINS TUENT DES ANIMAUX EN LABOS LES HUMAINS DEXTREME GAUCHE ET DEXTREME DROITE SONT DES ASSASSINS TOUSTES DES NAZIS

    Mister Crache
    Covid 19 – Tests salivaires

    2020. Année de tous les dangers. Face à la menace pandémique, les chercheurs sont sollicités pour développer des tests de dépistage. Le vice-recteur de l’Université de Liège se jette à corps perdu dans la bataille. Financé par les pouvoirs publics, son labo réalise des prouesses. Et il empoche le pactole. L’ULiège n’a jamais été aussi loin dans l’entrepreneuriat. https://medor.coop/magazines/medor-n23-ete-2021/enquete-test-salivaires-covid-pcr-uliege/?full=1#continuer-a-lire

  • T’aurais été dans les manifs pour tous parce qu’un des messages était "protégeons les enfants" et qu’il faut pas laisser la rue au fafs ?

    C’est un peu provoc, mais c’est pour souligner qu’on n’est pas habitué à ce que cette frange politique prenne la rue et réussisse à mettre des (dizaines de) milliers de personnes dans la rue. En Belgique elle le fait depuis peu, style la manif contre le pacte de Marakesh. Perso j’était contre ce pacte, mais pour d’autres raisons que celles des orgas, et je suis pas allé à cette manif. Et s’il y a eu une contre manif (hyper minoritaire en terme de nombre), elle était contre la présence des fafs dans la rue, pas pour apporter notre critique au pacte de Marakesh.
    En Flandre les intentions de vote sont à 25% pour le Vlaams Belang, et une vingtaine de % pour la N-VA. L’offensive par la rue, va falloir accepter qu’elle est présente et va s’intensifier.

    Ouais ça fait chier qu’il y a pas plus de trucs organisés par "la gauche", mais non seulement il y en a eu, et il y en aura encore, mais en plus c’est hallucinant que ce soit une excuse pour aller aux trucs des fafs !!
    "l’extrême gauche fait rien alors je vais avec l’extrême droite" ? Sérieux ? On en est là politiquement ?

  • 23 janvier 16:44, par anticons

    Il y avait des cyclistes mais ce n’était pas une manif de cyclistes, il y avait des chômeur/euses mais ce n’était pas une manif de chômeur/euses il y avait des enseignant/es mais ce n’était pas une manif d’enseignant/es, il y avait des cathos mais ce n’était pas une manif de cathos, il y avait des féministes mais ce n’était pas une manif de féministes, il y avait des artistes mais ce n’était pas une manif d’artistes, il y avait des anars mais ce n’était pas une manif d’anars, il y avait des gens d’extrême-droite mais ce n’était pas une manif d’extrême-droite.

    Aucune revendication, aucune banderole, aucun slogan n’avançait de propos d’extrême-droite. Il faut vraiment avoir de solides œillères, un peu comme la presse pourrie ("le soir") pour soutenir que c’était une manif d’extrême-droite !

  • Et bien du coup vivement voir tout ce beau monde soutenir les travailleurs de la STIB dans leur lutte pour le droit de retrait, et les enseignants, et le personnel de soin, et réclamer des mesures solidaires pour tout le monde (y compris les sans papiers), et , et, et

    Et bon, les panneaux et slogans qui font la comparaison entre la Shoah et la "dictature sanitaire", il y avait le choix entre regarder ailleurs pour dire qu’il n’y en avait pas et dire que bon, finalement, on est pour la liberté d’expression.
    Et puis on n’en peut rien si "pass" s’écrit avec deux "s". "Ils" l’ont un peu cherché tout de même...
    Et puis ces panneaux qui avec des seringues dessinant une croix gammées, si on marche vite on les voit pas.
    Et ces gens qui clament que le virus n’existe pas, que ce sont les vaccins qui tuent, c’est du folklore.
    Et puis on n’en peut rien si on ne reconnait pas les symboles des drapeaux et écussons des fafs flamands.
    Et puis les cathos intégristes néo rexistes, c’est avant tout des cathos. Ça peut pas être méchants les cathos. "Aimez-vous les uns les autres" qui disait.
    Et puis bon tous les groupes fachos européens qui annonçaient leur venue, en rangs serrés, c’est un hasard. Non : c’est la faute de la gauche.

    Des oeillères... fait vraiment en avoir ou être d’une mauvaise fois crasse pour soutenir qu’"aucune revendication, aucune banderole, aucun slogan n’avançait de propos d’extrême-droite".

  • Alors c’était chouette ?
    Les émeutes avec des fafs c’est la convergence des luttes ?

  • 25 janvier 02:27, par antifous

    Les antifas à la manif du 23/01/2022 :
    https://crowdbunker.com/v/eYWhC7WEJm
    Tant d’effort pour pouvoir faire valoir que c’est une manif de fachos et faire intervenir les flics !

  • 25 janvier 22:45, par antishirt

    Pour répondre à l’anonyme du 23/01 à 21h29 et son :
     :
    "Et bon, les panneaux et slogans qui font la comparaison entre la Shoah et la "dictature sanitaire", il y avait le choix entre regarder ailleurs pour dire qu’il n’y en avait pas et dire que bon, finalement, on est pour la liberté d’expression.
    Et puis on n’en peut rien si "pass" s’écrit avec deux "s". "Ils" l’ont un peu cherché tout de même...
    Et puis ces panneaux qui avec des seringues dessinant une croix gammées, si on marche vite on les voit pas. etc."

    > Tu essayes de dire que ceux qui traitent les autorités de fascistes sont en fait des fascistes ?
    > Serait-il courant parmi les fascistes de traiter leurs opposants de fascistes ?
    > Cela va-t-il jusqu’au point de croire que tout ceux qui traitent les autres de fascistes sont en fait des fascistes ?

  • antishirt, comparer la shoah au pass vaccinal n’est pas acceptable, c’est antisémite. Ces manifs sont menés par des fachos avec une idéologie antisémite très claire.
    Le fait que ça ne vous dérange pas devrait vous poser question sur votre propre rapport à l’antisémitisme.

  • 26 janvier 00:11, par en pyjama

    Quand un fasciste crie "liberté" tu crois que tu vas en profiter s’il l’obtient ?

  • 26 janvier 10:53, par antishirt

    Pour répondre à l’anonyme du 25/01 - 23:38

    "antishirt, comparer la shoah au pass vaccinal n’est pas acceptable, c’est antisémite."

    > Réflexion débile et étriquée !

    "Le fait que ça ne vous dérange pas devrait vous poser question sur votre propre rapport à l’antisémitisme.

    > J’ai encore chez moi une étoile-jaune jamais portée, un souvenir de famille. Mon grand-père a fuit la Belgique avec sa femme, ma mère a été placée à 4 ans chez une amie chrétienne pendant 3 ans. De l’autre coté, ma grand mère est morte dans un de ces camps de concentration et mon grand-père a pris le maquis, décoré à la libération. Mon père a été placé à 7 ans dans un internat catholique pendant 3 ans. Pour ma part, j’ai fait ma bar-mitsvah tardivement, à 13 ans et je constate surtout que tu instrumentalises la shoah pour sembler légitime et péremptoire, sembler car tu ne l’es pas.

    Pour répondre à en pyjama :

    Il n’y a pas si longtemps, on jouissait tous/toutes d’une certaine liberté aujourd’hui disparue, ce ne sont pas les manifestants du dimanche qui nous l’ont ravie et mis en place la ségrégation !!!

  • 26 janvier 13:53, par en slip

    Pour répondre à antishirt

    1. dire (c’est factuel et à portée de toutes le mains) que ces manifs sont organisées entre autre par des fascistes ne veut pas dire que toutes les manifestants du dimanche sont fascistes. Par contre, à un moment donné, passée l’impulsion directe, se poser la question de ce dans quoi on met les pieds, c’est important si on ne veut pas donner de la force à quelque chose qui nous délplairait (ex : participer un mouvement de masse dont bénéficierait l’extrême droite).

    2. la ségrégation se fait sur base de critères qui ne sont pas des choix (la race, la sexualité, la classe sociale, les croyances,... ) et non sur base d’un vaccin (les non vaccinés peuvent se vacciner, les non vaccinés peuvent ne pas faire leurs rappels et les uns comme les autres changer ainsi de statut, ce qui n’est pas le cas pour les personnes victimes de ségrégation). Je suis en total désaccord avec le pass, mais parler de ségrégation dans cette situation est à la fois hors de propos et vraiment dégueulasse.

    3. vous jouissiez peut-être d’une certaine liberté. Les personnes sans papiers (qui n’est qu’un statut administratif), les personnes racisées, les sdf, les... pourraient vous en dire beaucoup sur la "certaine liberté" dont ils jouissaient. Se faire interdire une entrée dans un bar, un logement, un boulot,... ils connaissaient bien avant que vous vous batiez pour VOTRE liberté individuelle égratignée.

    4. la liberté pour laquelle vous semblez vous battre ne prend pas en compte la solidarité, et une liberté qui n’amène pas un mieux être collectif est une liberté égoïste. Pas loin du darwinisme social.

    5. on peut être en désaccord à la fois avec l’esprit des mesures gouvernementales et avec ces manifestations dominicales.

    Je me demande quel slogan est sur votre t-shirt.

  • "2. la ségrégation se fait sur base de critères qui ne sont pas des choix (la race, la sexualité, la classe sociale, les croyances,... ) "

    la race humaine n’existe pas
    la race est une invention d’éleveurs, des eugénistes
    la race des éleveurs est un choix de leur part

    la sexualité peut être choisie
    peut au sens de possibilité

    la classe sociale peut etre choisie
    on peut choisir de grimper les étages de la hiérarchie sociale
    comme on peut le refuser (refus de parvenir)

    les croyances peuvent etre choisies
    on peut entrer en religion par choix

  • C’est dingue de voir quelle quantité gauchistes sont complètement pris dans une morale identitaire. Avec ces manifs par exemple, elle se justifie de ne pas participer à des mouvements sociaux sous prétexte que la manif sert les fascistes. Je pensais que l’antifascisme consistait à lutter contre le fascisme dans le réel, non ?

    Ici, ça préfère la vindicte contre les gens qui osent une autre stratégie politique que celle de l’évangéliste. Lui croit à la pureté de sa posture morale, sait la vérité.

    Et comme un prêtre pris dans la rage de son sermon, de postillonner sur les brebis égarées...

    Ce prêtre a lu la Bible, et il a regardé tant de vidéos parce qu’il est moderne, il utilise la technologie. Il n’a pas besoin d’entendre le chant des oiseaux pour savoir ce que dit la mésange. Parce qu’il n’a pas besoin de vivre dans le réel pour savoir le monde.

  • En réponse au commentaire du 26 janvier 14h25

    Sérieusement ?
    Tu mets sur le même pied une personne racisée et les conséquences dans sa vie et une personne qui choisit de se vacciner ou non ?
    Tu penses qu’on peut choisir (et réussir) de s’élever dans la hiérarchie sociale (le rêve américain à portée de main, si t’es pauvre c’est ton choix) comme on choisit de se vacciner ou non ?
    T’as choisi d’être hétéro, homo, bi,...?

    Tes réflexions sont à vomir !

    En réponse au commentaire du 29 janvier

    La majorité des gauchistes ne vont pas dans ces manifs, parce qu’elles ne défendent pas des valeurs de solidarité mais d’indivudualisme.
    C’est dingue la quantité d’anar et de totos qui tombent dans le libertarisme.
    Ces manifs ne luttent pas contre la surveillance et le controle social. Elles luttent pour nier l’existence du virus, rejeter la vaccination et faire comme si de rien n’était. En ça, elles sont une aubaine pour le gouvernement qui cherche à laisser circuler le virus au maximum, à sauver l’économie au détriment de nos vies.
    Et si tu y vas pour autre chose, tu es inaudible. Et si tu crois que les orgas et autres groupes organisés qui y participent sont des alliés potentiels, ben bonne merde dans tes luttes !

    À moins que le pornriot soit devenu l’excuse universelle.

  • bête à bouffer du foin

  • 31 janvier 14:06, par ouille ouille

    On ne se rappelle pas des skinheads ?

    Wikipedia : "À l’origine les skinheads n’étaient en aucun cas des militants politiques ou syndicaux. Leurs points communs étaient leur origine sociale modeste, leur amour de la musique noire, en particulier jamaïcaine, et leur goût pour la bagarre. Cette mode rassemblait aussi bien des blancs que des noirs. C’est avec l’apparition du punk rock en 1977, et surtout du chômage qui frappe de plein fouet l’Europe à la fin des années 1970, que le mouvement skinhead se scinde, et qu’une partie des skinheads est séduite par les textes néonazis de la seconde formation du groupe britannique Skrewdriver (voir Rock anticommuniste), tandis que d’autres se tournent vers l’extrême gauche ou refusent la politique."

    les gens retiennent des skinheads que ce sont des racistes, violents et fachos. Ils ignorent que ces skins 2.0 étaient les petites mains de la police et n’avaient plus rien à voir avec les origines si ce n’est le look.

    Les antifas authentiques, risquent de subir le même sort que les premiers skins : l’amalgame avec les fascistes et la récupération comme repoussoir en plus de devenir symbole de "terreur" auprès des "braves gens" et petites mains du pouvoir.

  • apparemment ya des gens qui ont des conceptions super étriquées des sexualités et des transfuges de classes. a croire que pour eux la réalité se limite aux deux bouquins et trois tracts qu’ils ont lu. alors que cette réalité est nettement plus nuancée et plus vaste. pas la peine de perdre son temps ni son énergie à discuter avec des gens si obtus faisant dans le déni juste parce que les execptions et les contre-exemples ne rentrent pas dans leurs "théories" à un euro.

  • 16 février 17:13, par okazou

    Ici, manifestement, s’opposent, d’une part, une perspective stratégique d’analyse des forces en jeu et des réelles possibilités de victoires, et, d’autre part, les habituelles postures radicalistes qui trouvent quand même plus commode d’appliquer les mêmes pratiques (réflexes) en toutes circonstances – le libéralisme, c’est pas si mal, finalement.

    « Parce que c’est mon choix. »

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)