RSS articles
Français  |  Nederlands
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Procès de 7 bomspotters

posté le 17/09/15 par Agir Pour La Paix
lieu : Tribunal correctionnel (Mons)
adresse : Rue de Nimy, 35, Mons
Mots-clés  répression / contrôle social  alternatives  antimilitarisme  solidarité  nucléaire 

Appel à soutien pour le procès

Les 7 bomspotters accusés de s’être introduits dans le Quartier général de l’OTAN, aussi appelé SHAPE, d’y avoir pris des images et de les avoir ensuite diffusées sont convoqués au tribunal correctionnel de Mons le 26 octobre 2015. Ils risquent 5 ans de prison et une forte amende.

Il n’est pas inutile de rappeler le contexte dans lequel s’inscrit la présence des armes nucléaires en Belgique puisque ce pays fait partie des cinq pays européens à “accueillir” des bombes nucléaires américaines sur son sol, et ce depuis plus de trente ans. Or, au yeux du droit international, cette présence est illégale…

Dans le cadre des campagnes NATO GAME OVER/BOMSPOTTING, et depuis plus de quinze ans, des milliers de personnes ont marqué leur opposition à la présence des armes nucléaires sur le sol belge ainsi qu’aux politiques de l’OTAN dont la stratégie militaire est décidée au SHAPE. Par des actions diverses et variées (plaintes, interpellations politiques,…) ils n’ont eu de cesse d’appeler la Belgique au respect de ses engagements internationaux et nationaux.

Des actions d’inspection citoyenne de la base de Kleine-Brogel, du quartier général politique de l’OTAN à Evere, du quartier général militaire de l’OTAN à Mons et de plusieurs autres lieux impliqués dans la présence des armes nucléaires ou de l’utilisation qu’il pourrait être fait de celles-ci ont été réalisées. Etant donné l’extraordinaire létalité et la force de destruction massive que ces armes représentent, les bomspotters ont agi dans un état de nécessité c’est à dire qu’ils n’ont pas eu d’autres choix que de conduire des actions, certes illégales, pour empêcher la réalisation d’un crime bien plus grave.

Si l’Etat belge tient à aller en justice qu’il le fasse correctement : les délits politiques doivent être jugés à la Cour d’assises et nul part ailleurs.

Ce procès devrait être celui des armes nucléaires et non celui de ceux qui luttent pour un monde sans violence et sans la menace d’y recourir !

Comment les soutenir ?

- En vous rendant à leur procès le lundi 26 octobre 2015 à 8h au Palais de Justice de Mons, 35 rue de Nimy
- En diffusant cette invitation le plus largement possible autour de vous
- En suivant et en relayant les infos diffusées sur le site et sur facebook
- En signant l’appel (sur le site)
- En les soutenant financièrement pour les frais de justice sur IBAN BE71 0013 3162 2969 – BIC GEBABEBB (déductible fiscalement à partir de 40€)

Site web : https://bomspotters.wordpress.com/
Facebook : https://www.facebook.com/events/862563413805218/


posté le  par Agir Pour La Paix  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
shape_fb5.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.