RSS articles
Français  |  Nederlands
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

[Projection] On va tout péter !

posté le 08/11/19
lieu : Cinéma Aventure
adresse : 57 Rue des Fripiers, Bruxelles-Ville

02 219 92 02
info@cinema-aventure.be
Mots-clés  luttes sociales  projection / débat / concert 

Le 20ème Festival du Cinéma d’Attac présente en avant-première

ON VA TOUT PÉTER
de Lech KOWALSKI

DEPUIS LES ANNÉES 1970, les fermetures d’usines accompagnent un vaste mouvement de désindustrialisation partout en Europe. Aussi est-il difficile, sur ce sujet sensible, de ne pas être un peu « militant » –dès lors que les cinéastes se mettent généralement du côté de la passion des ouvriers en lutte et en souffrance, plutôt que du côté refroidi des réducteurs de coûts et de têtes. Dans cette filmographie courroucée, le meilleur côtoie souvent le moins bon, produisant une dramaturgie propre où les réminiscences du western abondent : le combat de la dernière chance, le stoïcisme, la solidarité entre les hommes, la trahison à ciel ouvert, le suspense de la survie ou de la mort.

Autant dire que peu de ces films finissent bien, et que le paradoxe du genre « le combat échoue mais le film réussit » est toujours garant des meilleurs du lot. On comptera parmi eux On va tout péter, signé par le Polonais Lech Kowalski. Ce documentariste a passé plusieurs semaines tumultueuses avec les ouvriers de l’équipementier automobile GM&S à La Souterraine, dans la Creuse –à partir du moment où il apprit que ces travailleurs, suspendus à une procédure de liquidation judiciaire risquant de les transformer en chômeurs, menaçaient de faire exploser leur usine.

Dans le déroulé de cette œuvre magistrale, on apprend que les choses sont (comme d’habitude) plus compliquées. Que le candidat Macron s’était engagé auprès des ouvriers en lutte. Que les commanditaires Peugeot et Renault s’étaient également portés garants de leurs carnets de commandes. Tout cela pour se retrouver à la fin du processus avec un repreneur proposant de garder 120 ouvriers sur 277, et assurant que les mêmes tâches pourront y être exécutées. Une certaine amertume va donc gagner les salariés, dont les actions se feront de plus en plus désespérées. Une litanie de blocages, de chaînes humaines, de sit-in inexorablement rompus et brisés par la violence policière. C’est cela précisément que filme Kowalski, au plus près, en immersion, dans une chronique agitée, intempestive, mais aussi patiente, confraternelle, qui capte l’extrême dureté de la situation, l’extrême solitude de ce combat, et l’abîme d’incertitude et de rancœur sur lequel il débouchera.

Explications du réalisateur : « Un mix de blues et de rock and roll : voilà le secret d’une révolte réussie. Quand je suis arrivé en plein cœur de la France dans l’usine d’équipement automobile GM&S menacée de fermeture, j’ai senti qu’un concert exceptionnel allait s’y donner. Il le fut : paroles inventées par des salariés poussés au-delà des limites du supportable, musique écrite par des êtres humains déterminés à bouleverser toutes les règles, y compris celles de la lutte... Et comme le son était suffisamment fort pour attirer les médias nationaux, le concert a résonné dans le pays tout entier. J’étais là, caméra au poing, composant mon film grâce au lyrisme déchaîné de ces hommes et de ces femmes, en retrait, mais avec eux ».

Le film sera suivi du débat
VERS DE NOUVELLES LUTTES SYNDICALES !

avec
- Dominique FERVAILLE (Permanente à la Centrale Générale de la FGTB - secteur « Nettoyage »)
- Silvio MARRA (Ancien délégué FGTB aux Forges de Clabecq)
- Martin WILLEMS (Responsable national des « United Freelancers » à la CSC)

ON VA TOUT PETER
France 2019 / 110 minutes

Cinéma L’Aventure
Galerie du Centre, 57 rue des Fripiers à Bruxelles
[entre la Monnaie et l’arrière de la Bourse]

Attac-Bruxelles 1
bxl1[chez]attac.be - http://bxl.attac.be - tél : 0494 808 854


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
imageattacbx1120(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)