RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 19 avril 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 107 posté le  - Agenda
mardi 20 avril 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires
10h00 - Formation : « Medic tout terrain » posté le  - Agenda
jeudi 29 avril 2021
samedi 1er mai 2021
00h00 - TOU•TE•S AU 1ER MAI FÉMINISTE ET RÉVOLUTIONNAIRE ! posté le  - Agenda
00h00 - Dans la rue pour le 1er Mai révolutionnaire 2021 ! posté le  - Agenda

[Projection] The Black Panthers - Vanguard of the Revolution

posté le 09/01/17
lieu : Cinéma Aventure
adresse : 57 Rue des Fripiers, Bruxelles-Ville

02 219 92 02
info@cinema-aventure.be
Mots-clés  projection / débat / concert 

Pour le cinquantième anniversaire du Black Panthers Party
Le Cinéma d’Attac présente en avant-première

« THE BLACK PANTHERS - VANGUARD OF THE REVOLUTION »

un reportage sensationnel de Stanley Nelson

LE JEUDI 19 JANVIER à 20H À « L’AVENTURE »

DEPUIS sa création en 1966 jusqu’à sa chute en 1972, le Parti des Panthères noires a joué un rôle crucial dans la radicalisation de la jeunesse américaine. Qu’elle soit noire ou blanche. « La plus grande bataille que nous livrons aujourd’hui n’est pas au Vietnam mais dans nos propres villes », avait dû concéder le vice-Président des Etats-Unis, Hubert Humphrey.

D’abord organisation locale basée à Oakland, en Californie, le Black Panther Party devient bientôt un mouvement national à mesure qu’il répond à la frustration et à la colère générales d’une population en butte à la ségrégation. Le Parti met l’accent sur l’autodéfense armée contre la brutalité policière, la volonté d’agir avec les organisations anti-guerre, la lutte pour la libération des femmes et des homosexuels. Même si, à son apogée, le Parti des Panthères noires n’a jamais eu un effectif supérieur à 5.000 membres, il exercera une influence hors de proportion par rapport à ces chiffres –le journal de l’organisation se vendant à plus de 100.000 exemplaires par semaine. Et pour cause : dans de nombreuses villes, les sections locales des Panthères mettront sur pied des services gratuits pour soulager la population des ghettos –comme des petits déjeuners pour les enfants, des dispensaires médicaux, des écoles, des transports vers les prisons et des escortes anti-agressions pour les vieux... C’est assez dire que, dès sa constitution, le Parti des Panthères sera considéré par les autorités comme « la première des menaces » : « Les jeunes Noirs modérés doivent comprendre que, s’ils succombent à l’enseignement révolutionnaire, ils seront des révolutionnaires morts », avertira le Directeur du FBI, J. Edgar Hoover.

C’est l’histoire de ce mouvement célébré et pourtant mal connu que nous restitue le réalisateur afro-américain Stanley Nelson. Avant lui, personne n’était parvenu à restituer avec autant de force et de véracité la genèse et la progression de ce mouvement révolutionnaire extraordinaire. Car il aura fallu sept ans de travail, des kilomètres d’archives et des centaines d’entretiens (d’anciens militants, de policiers, d’ex-agents du FBI) pour produire ce véritable événement cinématographique : The Black Panthers : Vanguard of the Revolution...


The Black Panthers : Vanguard of the Revolution
Etats-Unis / 2015 / 115 minutes

L’Aventure
Galerie du Centre, 57 rue des Fripiers à Bruxelles
(entre la Monnaie et l’arrière de la Bourse)

Attac-Bruxelles [1]
bxl1[arobase]attac.be
http://bxl.attac.be
tél : 0494 808 854


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
bpp19012017.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.