RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

[Projection + débat] Burning out

posté le 03/11/17
lieu : Le Botanique
adresse : 236 rue Royale, 1210 Bruxelles
Mots-clés  projection / débat / concert 

18e Festival FESTIVAL de CINEMA d’ATTAC
(programme complet)

BURNING OUT
de Jérôme LE MAIRE
DOCUMENTAIRE / France 2016 / 85 minutes

Convaincu que le burn-out nous concerne tous, le réalisateur belge Jérôme Le Maire s’est immergé pendant deux ans dans les entrailles d’un hôpital parisien au bord de la rupture. Il en a tiré un documentaire fort et intime, qui suit le quotidien des personnels de l’unité chirurgicale de Saint-Louis, l’un des plus grands établissements publics de la capitale française.
Fatigue, disputes allant jusqu’aux larmes sur fond de plannings qui débordent, collègues qui ne se connaissent plus et « perdent le sens » de leur travail... : l’atmosphère est pesante au bloc, où s’enchaînent les opérations à un rythme effréné (huit à dix par jour dans chacune des 14 salles).
Mais plus que le malaise –maintes fois dénoncé– des soignants, ce sont les mécanismes à l’oeuvre derrière le burn-out et « ce qui se passe après la prise de conscience » que Jérôme Le Maire a voulu exposer. L’hôpital, bouleversé voire « déshumanisé » par les réformes et les plan d’économies successifs, reflète la gravité d’une « maladie » qui contamine jusqu’au médecin, explique-t-il.
A l’origine de son projet, l’essai du philosophe belge Pascal Chabot, Global burn-out. « J’étais fort intéressé par sa perception » du phénomène : "une pathologie de civilisation, le miroir de notre société" confrontée à la course à la rentabilité, à la performance, et non pas "le problème" de celui qui est faible ou travaille trop ».
Le lieu de tournage était tout trouvé. « J’ai fait mes repérages pendant un an et demi avant de sortir ma caméra », le temps de nouer des relations, de trouver des « personnages ». Puis, « j’ai tourné pendant un an parce que je voulais voir le système évoluer ». Il parvient ainsi à saisir des moments émouvants, voire très durs.
Le Maire, qui reçoit des messages d’hospitaliers « de partout en Europe », peut en tout cas se targuer d’avoir fait bouger les choses, à Saint-Louis comme ailleurs.

LA PROJECTION SERA SUIVIE DU DÉBAT
Est-ce que Maggie débloque… ?
AVEC
- Evelyne MAGERAT de la CSC
- Miguel ROSAL MARTIN de « la Fédération des Maisons médicales »
- Carine ROSTELEUR de la CGSP-ALR


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
burningout.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.