RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

[Projection + débat] Moranbong, une aventure coréenne

posté le 03/11/17
lieu : Le Botanique
adresse : 236 rue Royale, 1210 Bruxelles
Mots-clés  antimilitarisme  projection / débat / concert 

18e Festival FESTIVAL de CINEMA d’ATTAC
(programme complet)

MORANBONG, UNE AVENTURE CORÉENNE
de Jean-Claude BONNARDOT
sur un scénario de Armand GATTI

FICTION / Corée du Nord et France 1960 / 84 minutes
VO sous-titrée en français

L’origine de Moranbong remonte à la visite en 1958 d’une délégation française à Pyongyang. Cette délégation fut la première en Europe occidentale à se rendre dans le pays après la Guerre de Corée. Parmi les présents : l’écrivain Claude Lanzmann, le chanteur-compositeur Francis Lemarque, le photographe et cinéaste Chris Marker, Armand Gatti, Jean-Claude Bonnardot. Ces deux derniers vont être inspirés par un événement découvert lors de leur séjour : le théâtre Moranbong à Pyongyang bombardé et reconstruit sous terre en quelques semaines. Ils décident aussitôt de se lancer dans la production d’un long métrage de fiction tourné intégralement sur place. Cette production est, à ce jour, l’unique collaboration cinématographique entre les deux pays.
Le film ? C’est l’histoire de deux amoureux séparés par la guerre –parabole d’un pays également divisé– et de la force de leurs sentiments. Œuvre profondément humaniste, pacifiste et universelle, Moranbong dénonce les horreurs de la guerre, de toutes les guerres.
Le film est censuré dès 1959 pour « atteinte à la politique étrangère de la France ». Le producteur fera alors passer Moranbong sous nationalité belge –avant que la censure soit finalement levée et le film autorisé à être projeté dans les salles quatre années plus tard.
Programmée dans le cadre de ce 18ème Festival, cette « aventure coréenne » reste (faut-il le préciser ?) d’une incroyable actualité.

LA PROJECTION SERA SUIVIE DU DÉBAT
La Guerre de Corée finira-t-elle un jour ?
AVEC
- Bruno HELLENDORF Chercheur au « GRIP »
- Frank WILLEMS Ex-Président de « L’Association Belgique-Chine »


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.