RSS artikels
Français  |  Nederlands
dinsdag 20 april 2021
maandag 26 april 2021
10u00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure gepost op  - Agenda - 3 commentaren
10u00 - Formation : « Medic tout terrain » gepost op  - Agenda
17u00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange / acte 108 gepost op  - Agenda
donderdag 29 april 2021
zaterdag 1 mei 2021
00u00 - TOU•TE•S AU 1ER MAI FÉMINISTE ET RÉVOLUTIONNAIRE ! gepost op  - Agenda
00u00 - Dans la rue pour le 1er Mai révolutionnaire 2021 ! gepost op  - Agenda

Projection film : Would you have sex with an Arab ?

gepost op 04/03/13
lieu : UPJB
adresse : 61, rue de la Victoire, Saint-Gilles

02.537.82.45
info@upjb.be
Trefwoorden  antifa  projection / débat / concert 

Première en Belgique

" Would you have sex with an Arab ? "

(1h25 - sous-titré en français - 2012)

En présence de la réalisatrice Yolande Zauberman et du coscénariste Selim Nassib

Finalement, ce fut une chance de visionner le film dans ses langues originales (hébreu, arabe, anglais) et sous-titré en anglais : je ne connais aucune de ces langues et je devine le global english. La question-titre du film en devient d’autant plus frontale, un corps-à-corps, moins avec l’ennemi supposé (le Juif ou l’Arabe) qu’avec les corps, leurs visages et leurs désirs irrépressibles dans la chaleur de la nuit. Leur beauté ruisselante. La question posée par Yolande Zauberman et Selim Nassib n’est pas « Would you make love... ? », quand bien même celle-ci demeure passionnante et passionnelle, tantôt déclinée dans « L’hiver de Rita », l’amour DU poète palestinien Mahmoud Darwich pour une femme juive, ou dans « The Bubble » du cinéaste Eytan Fox, l’amour d’un Palestinien pour un Israélien, mais « would you have sex... ? ».

Yolande Zauberman promène sa caméra dans les boîtes de Tel-Aviv et traverse la moiteur des décibels, sous le regard des yeux qui brillent. Le film épouse les mouvements organiques des corps déchaînés : un film aux rythmes et aux lumières techno où s’insinue la question au plus intime de l’être dépouillé - ou non - de son identité.

Le film nous atteint d’autant plus qu’il fait parler Juliano Mer Khanis peu de temps avant son assassinat et lui est dédié ainsi qu’à Szimon Zaleski, notre luftmensh à qui nous avions rendu hommage dans Points Critiques. Bref, un film qui donne le tournis tant il entraîne la vie - et la mort -, la paix- et la guerre - dans une bourrasque d’identités à fleur de peau.

C’est un film aussi qui, par la brutalité fougueuse de sa question, met à l’épreuve le statut de la vérité discursive dans le film documentaire.

Projection privée sur réservation (upjb2@skynet.be & 025378245)

P.A.F. 6€, 4€ pour les membres, tarif réduit : 2€


gepost op Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken
Commentaren
  • Geen commentaren

Waarschuwing commentaren

Reacties zijn bedoeld om de informatie in het artikel aan te vullen, argumenteren, maak dan een onderzoek of vragen om het onderwerp van de bijdrage. De persoonlijke adviezen dat er niets meer in het artikel niet kan worden beschouwd als een discussieforum niet voldoet aan de pre-cités.Tout commentaar doelstellingen niet voldoen aan deze doelstellingen, of in strijd met het redactionele regels worden definitief verwijderd Site .

Verbinding naar het redactionele beleid van het collectief

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.