RSS articles
Français  |  Nederlands

Projet ZEO

posté le 17/06/14 par ASBL ZEO Mots-clés  antifa 

ASBL ZEO
Projet Zeo

Introduction :

Ismaël Otman, Belge, fils d’immigré marocain et noir de peau, je suis né le 22 octobre 1983 à Bruxelles, une ville partagée entre la Flandre et la Wallonie à forte population d’origine étrangères ; cette ville est le théâtre permanent de tensions et de graves incidents. j’en viens dés mon enfance à m’interroger sur les moyens d’éradiquer les préjugés de race, de nationalité et de religion. Je pense que la méconnaissance des autres cultures joue un grand rôle dans cette situation et qu’un projet d’ouverture aux autres par la sensibilisation et la prévention ouvrirait la voie à un mieux vivre ensemble. En m’inspirant de l’oeuvre du l’objet de l’espoir de Zamenhof, le créateur de l’espéranto, je décide d’agir en fondant l’association ZEO, dont le but est de promouvoir la paix entre les communautés en optimalisant le vivre ensemble par la lutte contre le fascisme et le communautarisme avec la sensibilisation et la prévention comme moyens d’actions.

Objectif :

À l’heure où l’extrême droite partout en Europe est en plein expansion, Les Belges comme les Européens se posent des questions quant à l’échec de l’intégration des populations d’origine étrangères. Ils constatent de la part des personnes d’origine étrangères nombres de délits. La situation économique générale, la concurrence sur le marché de l’emploi, du logement et la monter du populisme vont de pairs. L’étranger est celui que les nationalistes désignent comme coupable de nos malheurs.

D’un autre coté, on assiste à un communautarisme exacerbé d’une population qui s’estiment défavorisées ou humiliées par les institutions. Des populations qui se retrouvent recroquevillés sur elles mêmes, complètement marginalisé en rapport avec la société. Vu qu’un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une foret qui pousse, le négatif est l’élément que l’on retient le plus d’une communauté, par conséquent, on occulte complètement qu’une majorité de personnes d’origine étrangères sont complètement bien intégré.

Le projet Zeo, est de faire le pont entre les communautés, de les réconcilier, de faire en sortes qu’elles fassent la paix, de manager le multiculturalisme, de repartir sur de bonnes bases pour un avenir meilleur. Pour le mener à bien nous de votre soutien.

Actions :

Sensibilisation :

Il existe toute forme de fascisme : le racisme anti-blanc, l’antisémitisme, l’islamophobie, l’homophobie, la négro-phobie, le sexisme, la xénophobie... L’association ZEO projette de créer des espaces d’ouverture, d’échanges et de rencontres dans la ville. Nous souhaitons organiser un événement annuel qui aura lieu dans le quartier Saint-Guidon sur le thème du brassage culturel.

Nous organiserons des débats sensibilisateurs avec des invités d’honneurs. Tout les thèmes devront être aborder, mêmes les plus controversé, car nous pensons que chaque citoyen à besoin de reconnaissance, et que cette reconnaissance renforcera l’intégration de tous sans exception et ainsi limitera le recours des individus au communautarisme voir à l’extrémisme. De surcroît, ces événements informerons les préposés au idées fascistes, raciste et nationalistes, qu’il n’y a pas lieu d’avoir peur de l’autre, que la xénophobie est du justement à la méconnaissance des autres cultures t que l’ennemi n’est pas l’étranger, mais bien le système capitaliste, dont on est tous victime. 

Nous projetons aussi d’ouvrir un restaurant humanitaire, où l’on pourra découvrir les spécialités culinaires des quatre coins du monde. Les clients seront invités a cuisiner eux mêmes les plats de manière à ce que les habitants du quartier apprennent a se connaître de manière ludique. La cuisine est une fenêtre facile d’accès pour découvrir un aspect des cultures du monde.

En attendant, l’ouverture du restaurant, nous vous proposons de venir à votre domicile et de vous préparer un repas complet à variété de spécialités culinaires du monde, le tout sur un ton ludique.

Prévention :

Si d’un coté nous sensibilisons les citoyens contre le racisme, il faut que de l’autre coté une prévention soit faite pour ne pas favorisé les idées fasciste. Il n’y pas de fumé sans feux, dit on ! Les jeunes des quartiers populaires font beaucoup parlé eux. Malheureusement pas toujours en bien. Les raisons sont multiples, il n’est pas nécessaire d’expliquer ici les raisons sociaux qui expose en première ligne les jeunes des quartiers populaires au décrochage scolaire, à la délinquance ou au replis identitaire. Par contre, nous avons l’idée, l’équipe, les moyens pour encadré les jeunes de manière à en faire des individus responsable et impliqué positivement dans la société :

1. L’éducation artistique :
Nous sortons les jeunes des rues en les attirant par des ateliers de : théâtre, écriture, lecture, danse, musique, chant, dessin, graffiti, expression urbaine, travaux manuels.

2. L’éducation sportive :
Nous les encadrons et canalisons leurs énergie par la boxe éducative et le football.

3. L’éducation populaire :
Nous responsabilisons et engageons les jeunes dans la société par :

L’éducation civique :
Principes des règles de vie, éducation parentale, école de devoirs, développement de projets.

L’éducation culturel :
Débat de sujet de société avec invités d’honneurs.

L’éducation linguistique :
Table de conversation en français, néerlandais, allemand, italien, espagnol, espéranto.

Moyens

Nous lançons une vaste campagne de récolte de dons au près des citoyens. Cette campagne consistera au « manger de bananes contre le racisme ». nul n’est passé outre le buzz du joueur de foot, Dani alves qui s’est vu jeter une banane en sa direction alors qu’il s’apprêtait a tirer son corner. Cette banane était censé rejeter le jour de peau mate a l’image d’un singe attendant son fuit préféré. Mais la réaction du sportif a été de ramasser la banane, de la manger, et de tirer son coup de coin comme si de rien était. Il s’en est suivi une grande solidarité de grands sportifs de tout horizons, de journalistes, de politiciens qui ont tous postés une photo d’eux même en train de manger une banane en signe de soutien et de dénonciation d’actes racistes et condamnables.

Nous comptons faire appel aux citoyens pour faire de même en soutenant notre association par le versement d’un don en échanges d’une banane que nous leurs offrirons. Nous comptons tenir cette campagnes dans les espaces publics de la région Bruxelloises avec l’accord des institutions compétentes en la matière, et ce pendant toute les grandes vacances. L’argent récolter servira a mener nos divers activités à bien en partenariat avec toutes les associations qui désirent travailler de concert dans une bonne synergie, car nous seront plus fort si nous assemblons toute nos forces.

Nous souhaitons travailler en collaboration avec tout les acteurs sociaux déjà sur le terrain pour leur apporter notre aide, nos idées, notre soutien. Nous avons la possibilité de faire de notre région un espace de vie plus agréable, il ne nous reste qu’à agir en conséquence. Nous sommes persuadé qu’avec de la bonne volonté, et un désire formel de changer les choses, nos problèmes de société seront cernés et combattus.

Conclusions

Promouvoir la paix entre les communautés en optimalisant le vivre ensemble par la lutte contre le fascisme et le communautarisme avec la sensibilisation et la prévention comme moyens d’actions est notre objectif. Nous avons besoins de vous pour réaliser notre projet.

Nos défis sont de taille : la lutte contre le fascisme, le communautarisme et l’exclusion ; la sensibilisation par la mise en valeurs des cultures du monde ; la prévention grâce à l’insertion des jeunes par l’éducation populaire, sportive et artistique.

Chères acteurs sociaux, nous vous serions fortement reconnaissant, de prendre en considération notre demande de collaboration. Soyons partenaire, dans l’amélioration de la qualité de vie de nos citoyens.

Nous vous serons à jamais reconnaissant de soutenir le projet ZEO.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments les plus déterminés.

Otman Ferraj
Administrateur
0483/064.263
16 rue Maurice de Moor
1020 Bruxelles
www.projetzeo.be
info@projetzeo.be


posté le  par ASBL ZEO  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
partenariat_zeo.(...).pdf

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.