RSS articles
Français  |  Nederlands

Quand on laisse l’extrême droite infiltrer la contestation

posté le 19/02/21 par Front AntiFasciste Liège 2.0 Mots-clés  antifa 

Samedi 13 février, une action « Mask Task Force » a eut lieu dans plusieurs villes à l’initiative de la page facebook confusionniste « Belgium United For Freedom » (1). À Liège, celle-ci comptait sur la participation de Valeurs Nationales, la dissidence de Nation regroupée autour de Leticia Knevels (2). Cette action symbolique d’une petite quinzaine de personnes a été couverte par le « média citoyen » Vécu et vue près de 325 000 fois. Suscitant une mention (avec photo et vidéo) dans les éditions de La Meuse et de Today in Liege, qui rompent ainsi le cordon sanitaire médiatique normalement appliqué en Belgique francophone par faute de vérification journalistique.

Malgré que Vécu se soit rendu compte le jour-même qu’ils s’étaient fait « avoir » par des fascistes, la vidéo – qui a fait une publicité monstre à un groupe insignifiant – n’a pas été retirée et aucune mise au point n’a été publiée. Quelques réflexions à ce sujet…

– Il est normal de « se faire avoir » lorsqu’on ne vérifie pas qui organise une action qu’on est invité à couvrir. Il est normal de « se faire avoir » lorsqu’on publie de plus en plus de propos confusionnistes sur sa propre page.

– Prévenir les personnes qu’elles partagent une action menée par l’extrême droite et faire son mea culpa serait le minimum de respect envers son public. Nous invitons les personnes qui n’étaient pas au courant à en informer leurs entourages.

En tant qu’antifascistes, nous combattons depuis le début de l’épidémie la gestion autoritaire – et donc inefficace – de l’État. Il ne s’agit malheureuseuement que d’une continuité de ce qui était déjà en cours avant l’arrivée du covid19. Nous ne sommes pas dans une « dictature sanitaire » comme le prétend le reporter de Vécu. Ce n’est pas la santé qui est au pouvoir, c’est le capital. Les mesures ne sont pas « excessives » comme le prétend l’action de samedi, elles sont inadaptées pour lutter effectivement contre le virus et sont injustes (couvre-feu, interdictions de manifester, culpabilisation et répression, non protection des données personnelles, etc). Les collectifs qui luttent réellement contre les dérives sécuritaires sont de toute autre nature : Santé en lutte, Travail Social en lutte, Brigades de Solidarité Populaire, Cortèges de Braises, Syndicats, Still Standing for Culture, Ligue des Droits Humains …

Il ne faut pas confondre individus touchés par le confusionnisme et groupes d’extrêmes droites organisés. En tant qu’antifascistes, nous ne réagissons pas de la même manière avec les uns et les autres. Mais nous prenons en compte dans notre lutte le fait que le confusionnisme se nourrit du fascisme et y mène. Les médias comme Vécu qui se disent alliés des mouvements sociaux (et l’ont été à de nombreuses reprises) devraient s’en souvenir et faire un travail plus sérieux que de s’abaisser au niveau des médias qu’ils dénoncent en couvrant tout ce qui « buzz ».
Notes

(1) Cette page, créée il y a un mois, se dit contre les « mesures sanitaires » (sic) et non contre les mesures sécuritaires. Elle relaie entre autre des articles du groupe « En Colère », initialement créé par le PNE, dissidence de Nation et partenaire de Valeurs Nationales. https://liege.antifascisme.be/le-parti-national-europeen-pne-et-le-cartel-citoyen-kesako

(2) https://resistances-infos.blogspot.com/2020/04/creation-dun-nouveau-groupe-dextreme.html


posté le  par Front AntiFasciste Liège 2.0  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)