RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Quelques jours pour éviter un nouveau Tchernobyl en Belgique

posté le 28/01/16 par stopnuc Mots-clés  luttes environnementales 

Chères amies, chers amis,

La Belgique vient de redémarrer fin décembre 2 vieux réacteurs construits en 1975 (Doel 3 et Tihange 2) bourrés de fissures. En même temps, elle en a profité pour prolonger leur durée de vie de 10 ans, oubliant du même coup la sortie du nucléaire prévue normalement maintenant et repoussée à l’horizon 2025. Lire plus de détails ici (la voix du nord)(rtbf)

Faisons entendre un immense cri d’inquiétude et nous pourrons le convaincre de désamorcer cette bombe à retardement. La pétition ici demande une nouvelle étude par une commission indépendante sur l’évaluation des risques de ces centrales.

Pétition

https://secure.avaaz.org/fr/belgian_nuclear_shutdown_fr_france_2/?kkrYycb


posté le  par stopnuc  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 12 février 2016 00:10

    Les associations environnementales Inter-Environnement Wallonie (IEW) et Bond Beter Leefmilieu (BBL) viennent de lancer une campagne pour financer le recours en justice contre le maintien en activité des centrales nucléaires de Doel 1 et Doel 2.

    http://www.fermonslescentrales.be/

  • 20 mars 2016 22:23

    165.000 signatures pour réclamer la fermeture des réacteurs Doel 3 et Tihange 2

    Agence Belga , publié le 04 décembre 2015 à 23h01

    (Belga) Un réseau, qui regroupe diverses organisations anti-nucléaires, a été reçu ce vendredi après-midi au cabinet du ministre de la Sécurité et des affaires Intérieures, Jan Jambon.

    Les militants ont remis au ministre une pétition, regroupant 165.000 signatures, réclamant la fermeture définitive des réacteurs nucléaires Doel 3 et Tihange 2, a indiqué Léo Tubbax, porte-parole de Nucléaire Stop. Le réseau regroupe diverses associations comme Nucléaire Stop Kernenergie, Milieufront Eijsden ou encore l’Aachener Aktionsbündnis gegen AKW. « 100.000 signatures ont été récoltées depuis l’annonce de la reprise de l’exploitation des deux réacteurs caducs à cause des milliers de failles importantes dans la paroi de leur cuve et à cause d’une friabilité de l’acier inexpliquée », indique Léo Tubbax, porte-parole de Nucléaire Stop. Le responsable de la sécurité nucléaire du cabinet du ministre Jan Jambon a expliqué que ce dernier ne faisait que suivre l’avis de l’AFCN. Léo Tubbax estime que « l’AFCN a de nombreux liens avec Engie (ex-GDF-Suez) ». Dans un communiqué, le réseau a indiqué « qu’il tenait M. Jambon politiquement responsable pour toute atteinte à la santé et au mode de vie des millions de citoyens des régions limitrophes à ces réacteurs et qu’il mettrait tout en œuvre pour empêcher l’exploitation » des réacteurs. Le réseau a réaffirmé sa solidarité avec les ONG et les partis verts qui tentent d’empêcher la poursuite de l’exploitation des anciens réacteurs Doel 1 et Doel 2. (Belga)

    http://www.stop-tihange.org/fr/165-000-signatures-pour-reclamer-la-fermeture-des-reacteurs-doel-3-et-tihange-2-rtl-info/

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.