RSS articles
Français  |  Nederlands

Rafles ciblées de Guinéens 06/02/2014 : nl,engl

posté le 06/02/14 Mots-clés  action  répression / contrôle social  No Border  sans-papiers 

- Read this post in English , Nederlands

Notre dame Maggie Deblock et son ami Freddy Roosemont
, directeur de l’office des Étrangers sont en visite à Conakry ;

Et pendant ce temps là des Guinéen.ne.s se font arrêter à l’Office des Étrangers ou dans des lieux publics. Ainsi ce 1 février une descente de police a eu lieu dans un café Guinéen à Bruxelles : tout le monde a été fouillé et 5 guinéens ont été arrêtés et amenés en centre fermé.Une dizaine d’autres ont été arrêtés lors de rendez vous à l’office selon nos informations.

Il est clair que notre Maggie veut faire bonne impression à Conakry en arrêtant et enfermant des Guinéen.ne.s en Belgique afin de les expulser dans un pays « bien moins dangereux que l’Afghanistan ou la RDC ! » dit Monsieur Roosemont.

“En Guinée, il n’y a pas de violences, pas de persécutions comme en République du Congo ou en Afghanistan,” dit Monsieur Freddy Roosemont.

Ci après les déclarations complètes de Maggie et Freddy :

http://aujourdhui-en-guinee.com/fichiers/blog12-999.php?langue=fr&type=art12&code=calb8990&num=&PHPSESSID=c51c11c49a4fb5985336fb1bf523d171

Prévenez vos ami.e.s Guinéen.ne.s de possible rafles !!!!!!!!

http://www.gettingthevoiceout.org/rafles-ciblees-de-guineens-06022014/


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.