RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires
10h00 - Formation : « Medic tout terrain » posté le  - Agenda
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange / acte 108 posté le  - Agenda
jeudi 29 avril 2021
samedi 1er mai 2021
00h00 - TOU•TE•S AU 1ER MAI FÉMINISTE ET RÉVOLUTIONNAIRE ! posté le  - Agenda
00h00 - Dans la rue pour le 1er Mai révolutionnaire 2021 ! posté le  - Agenda
10h00 - Rassemblement musicale contre les extrêmes-droites posté le  - Agenda
12h00 - nosfuturs.net posté le  - Agenda

Rencontre avec le Quartier Libre des Lentillères ( Dijon)

posté le 22/02/18
lieu : Bar du Zoo
adresse : 124A Rue de la Baraque, Louvain la Neuve
Mots-clés  logement / squats / urbanisme 

Une présentation à 17h, un bar et un repas dans la foulée

Depuis 8 ans le Quartier Libre des Lentillères s’installe à Dijon. Aujourd’hui il se déploie sur 6 hectares de terres agricoles, en lieu et place d’une partie de l’ancienne ceinture maraîchère de la ville.

La motivation au départ de l’occupation de ce pourtour de ville était d’alerter sur le caractère irrémédiable du bétonnage de ces terres, qui devait avoir lieu dans le cadre de la construction d’un énième écoquartier municipal, ironiquement baptisé Écocité Jardin des Maraîchers.

Au commencement, l’accent était mis sur l’absurdité de la destruction toujours plus grandissante des terres arables au profit de l’urbanisation. Était aussi dénoncer l’ambiguïté mensongère du concept de développement durable, tel que pensé et mis en application par la municipalité au travers de ce projet d’écoquartier.

Huit années plus tard, la critique a débordé la seule question du développement durable et de l’autonomie alimentaire pour se transformer en installation conséquente comprenant une ferme maraîchère (redistribuant des légumes à prix libre lors de marché hebdomadaires), de multiples jardins collectifs pour les habitant-e-s de la ville, de nombreuses habitations pérennes ou de passages (où vivent 80 personnes environ), des espaces d’organisations communs, des moments de fêtes folles, un atelier de réparation vélo, un laboratoire de pratiques de médecines alternatives, etc.

Au quotidien ce sont donc de multiples dynamiques de réappropriation d’espaces, de savoirs et de pratiques qui s’expérimentent et se vivent depuis ce Quartier Libre, par tout une partie d’habitant-e-s de la ville.

Et c’est ce qui fait de cet endroit une force de proposition politique concrète - locale et internationale - s’opposant à un état du monde morne et décevant. Car les personnes qui s’impliquent et passent sur le Quartier Libre des Lentillères tentent bien de reprendre en main la construction d’une partie de leur vie et des espaces où habiter. Elles s’appliquent également à contrer ce projet immobilier inadéquate et plus largement les logiques qui continuent de ruiner le peu d’environnement humain et naturel nécessaire à toute vie pleine, rayonnante et émancipatrice.

Pour autant le projet d’écoquartier continue d’exister. Une première partie se construit d’ors et déjà en dehors des 6 hectares occupés. Bientôt il sera alors question de la survie ou de l’expulsion de cette zone d’expérimentation politique forte que représente Les Lentillères. Et c’est pourquoi une tournée d’information et de solidarité s’organise en 2018. Car le Quartier Libre des Lentillères lutte pour l’abandon de la Phase2 du projet d’écoquartier municipal et pour arracher la sauvegarde de ces terres à vocation agricole à la mairie Dijonnaise.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
tourrougeweb.jpg(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.