RSS artikels
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Revendications du collectif "Justice pour Mehdi"

gepost op 09/06/20 Trefwoorden  antiracisme  luttes sociales  répression / contrôle social 

Voici nos REVENDICATIONS pour toutes les victimes de violences policières:

1. Le non-droit de la police et des médias de communiquer des informations sur les victimes de violences policières avant que les familles soient averties et acceptent la divulgation de ces informations. Le but est d’éviter la déhumanisation des victimes de violences policières, stratégie couramment utilisée pour légitimer les actes commis par les policiers.

2. La nomination d’un juge d’instruction directement après que l’acte soit commis, de façon à ce que la famille puisse avoir droit à une enquête neutre et indépendante. Le juge d’instruction doit mener l’enquête, et pas la zone de police d’à côté. Le juge d’instruction doit exercer sans subjectivité émanant de la police ou du parquet. Lors du procès, le dossier ne doit pas être pollué par des parties adverses non-bienveillantes.

3. Justice pour toutes les violences policières commises en Belgique. Justice pour:

- Semira Adamu, 20 ans, étouffé à mort avec un coussin par 2 policiers.
- Soulaïmane Jamili, 14 ans, tué par un métro alors que la police le poursuivait. Elle essaye de se couvrir en utilisant la thèse du suicide, les images de surveillance ont disparues
- Ouassim et Sabrina, 24 et 20 ans, tués par une voiture de police alors qu’ils étaient en scooter
- Lamine Moïse Bangoura, 27 ans, tué par la police pendant une intervention dans son domicile pour retard de payement de loyer
- Mawda Shawri, 2 ans, tué par balles par des policiers alors qu’ils poursuivaient un van contenant des personnes migrantes
- Mehdi Bouda, 17 ans, tué par une voiture de police alors qu’il traversait un passage piéton afin de rentrer chez lui
- Adil Charrot, 19 ans, tué par une voiture de police alors qu’il était sur son scooter.

Ces revendications nous voulons les faire entendre aux politiciens de notre pays. Celles-ci aideront énormément les familles des victimes et permettront que justice soit rendue.

Message adressé au bourgemestre/chef de la police: la famille de Mehdi attend toujours des excuses. Un mot. Une parole. Cela fait 9 mois, et elle attend toujours.

video: https://www.facebook.com/111247526907571/videos/553540465321375/


gepost op Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken
Commentaren
  • Geen commentaren

Waarschuwing commentaren

Reacties zijn bedoeld om de informatie in het artikel aan te vullen, argumenteren, maak dan een onderzoek of vragen om het onderwerp van de bijdrage. De persoonlijke adviezen dat er niets meer in het artikel niet kan worden beschouwd als een discussieforum niet voldoet aan de pre-cités.Tout commentaar doelstellingen niet voldoen aan deze doelstellingen, of in strijd met het redactionele regels worden definitief verwijderd Site .

Verbinding naar het redactionele beleid van het collectief

Wie ben je?
Je bericht

Om alinea’s te maken laat je gewoon enkele regels leeg.

webverwijzing

(Als je bericht naar een artikel op het web verwijst of naar een pagina die meer informatie bevat, kun je hier de titel en de URL van deze webverwijzing invoeren.)