RSS articles
Français  |  Nederlands

SDF, bien que flingué par la police, il écope de 5 ans pour "tentative de meurtre"

posté le 21/01/19 par G Mots-clés  luttes sociales  répression / contrôle social  solidarité 

21 janvier 2019
Tribunal correctionnel de Bruxelles

Ahmed EA est poursuivi pour tentative de meurtre, rébellion et possession d’arme illicite !

Il n’est pas présent dans la salle où doit être prononcé le verdict suite au procès qui s’est tenu le 21 décembre 2018.
Les faits remontent au 17 septembre 2018, visiblement certain.e.s passent plus rapidement devant le tribunal que d’autres.

La présidente évoque les circonstances, en voici quelques éléments. Ahmed est prié par une patrouille de police de quitter les lieux où il a passé la nuit, soit un trottoir à proximité du parc Maximilien à Bruxelles.
Il n’obtempère pas ne souhaitant pas exhiber sa carte d’identité, il se serait assis sur une chaise pour fumer une cigarette. Les policiers constatant la présence d’un couteau dans sa main, le gazent mais il garde le couteau. Ils le gazent alors d’avantage. Il reçoit aussi des coups de matraque sur les mains. Il garde toujours le couteau et fait un geste qualifié "au niveau du crane" d’un policier. Son collège dégaine et tire une première fois sans toucher Ahmed, et une seconde fois où il le touche à l’abdomen et à la jambe.

Ahmed est alors transporté à l’hôpital Saint Pierre. Il est entendu par la police et explique qu’il dort dans la rue et que régulièrement les policiers lui prennent ses affaires. Il a exhibé le couteau pour éviter d’être encore matraqué et pour faire peur au forces de l’ordre. Son seul but était de tenter d’éloigner les policiers, pas de les blesser. Ce n’est que le lendemain qu’il apprend qu’il en avait blessé un d’entre eux. Il n’a sur le moment, pas compris qu’il fallait lâcher le couteau. Il dit avoir été aveuglé pas le gaz et n’avoir rien ressenti au moment des coups sur sa main, ni des coups de feu.

La juge poursuit son analyse et indique que le PV des policiers indique que Ahmed aurait fait "non" de la tête et était déterminé. La juge ne suit donc pas la demande de requalification en "coups et blessure". Elle estime qu’étant donné que le prévenu vit depuis 13 ans en Belgique, il devait certainement comprendre ; qu’il persiste à dormir dans la rue alors qu’il est en règle de documents et aurait pu faire appel à de l’assistance. Elle estime que les préventions sont établies à suffisance puisqu’il était "manifestement déterminé d’en découdre". D’ailleurs Ahmed vit en marge et ne semble pas vouloir se soumettre aux règles de la société. Il ne peut en aucun cas se sentir en impunité, ne semble pas se rendre compte de la gravité des faits. La suspension du prononcé n’est donc pas adéquate étant donné l’usage inadmissible de la violence.

La partie civile (policiers) sollicite 1000 euros de dommage matériel et 20000 euros de dommage moral. La police de Bruxelles-Capitale-Ixelles elle réclame en tant que partie civile, 5000 euros de dommage économique.

La juge prononce une peine de 5 ans de prison ferme, les frais de justice et deux fois 1000 euros de dommages matériels et moral à titre provisionnel. Quant à la police de Bruxelles, 1 euro.

Conclusion : pas de suspension du prononcé pour vous si vous vous obstinez à vivre dans la rue et qui plus est si vous vivez en marge de la société.

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir"

(La Fontaine), pas convaincus ? pensez à Maurice Lippens et Jean-Claude Voltron qui dans l’affaire Fortis ne seront pas inquiétés, ... il n’y aura même pas de procès !


posté le  par G  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)