RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 27 juin 2022
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange / acte 169 posté le  - Agenda
mardi 28 juin 2022
19h30 - Soirée débat : quel avenir pour le quartier Midi ? posté le  - Agenda
jeudi 30 juin 2022
lundi 4 juillet 2022
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda
lundi 11 juillet 2022
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda

Séance d’information : migrant(e)s et victimes de violences conjugales : quels sont mes droits ?

posté le 27/02/14
lieu : Amazone
adresse : Rue de Méridien 10, Saint-Josse
Mots-clés  luttes sociales  genre / sexualité  projection / débat / concert 

Les Migrant-es victimes de violences conjugales sont doublement victimes. À la violence subie au quotidien du fait de leur partenaire s’ajoute en effet une violence administrative.

Pour répondre à leurs questions, ainsi qu’à celles des acteurs de terrain, le CIRÉ a réalisé une brochure et des séances d’information sont mises au point.

A l’occasion de la journée internationale des femmes, le bureau d’accueil des primo-arrivants - BAPA du CIRÉ en collaboration avec l’Union des Femmes Africaines (UFA) et la Voix des Femmes asbl, vous convie à une séance d’information sur ce thème.

Entrée gratuite
Il n’y a pas d’inscription préalable à faire
Vous trouverez en pièce jointe, la dépliant d’information sur cette séance d’information

BAPA - Bureau d’accueil des primo-arrivants
CIRÉ asbl
rue du Vivier, 80-82 B-1050 Bruxelles
tél : +32 2 629 77 10 | fax : +32 2 629 77 33

information


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Comme si les seules violences subies par les migrants provenaient de leurs partenaires ?

    Le Ciré, voilà un organisme qui ne participe pas à la gestion, à la sélection, à l’élimination et à la promotion des migrants, n’est-ce pas ? qui n’est pas lié à un parti qui exerce des violences à l’égard des migrants sous couvert de les protéger du pire...

    en quoi le fait de subir la violence administrative, juridique, pénitentiaire, policière serait-elle une exclusive féminine ?

    Vous avez les chiffres des détenus en centre fermé et en prison par sexe ?

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.