RSS articles
Français  |  Nederlands
vendredi 26 février 2021
15h00 - Rassemblement Une Seule Solution : La Régularisation ! posté le  - Agenda
dimanche 28 février 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
13h30 - Balade technopolice : cartographions la surveillance ! posté le  - Agenda
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
dimanche 25 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 2 commentaires

Simplicitaires et objecteurs de croissance

posté le 27/07/17
lieu : La Maison du Livre asbl
adresse : 28 rue de Rome, 1060 Saint-Gilles, Bruxelles

02/543.12.20
info@lamaisondulivre.be
Mots-clés  alternatives  économie  luttes environnementales  projection / débat / concert 

"Un millénaire de simplicité volontaire en Occident" (Couleur Lives, 2016), par Alain Adriaens.
Depuis les Cathares de l’en mil jusqu’au 1984 d’Orwell en passant par les socialistes utopiques, la nébuleuse simplicitaire a marqué nos imaginaires.
Après l’effondrement de l’idéologie marxiste, nos sociétés réalisent l’impasse productiviste libérale et l’essoufflement de la social-démocratie. De la rétrospective à la prospective, l’ouvrage tente d’imaginer un avenir collectif qui s’appuie sur le meilleur des traditions écologiste, socialiste et anti-autoritaire.

"Le travail et après ?" dont viendra nous parler Bernard Legros, s’interroge sur l’hypocrisie récurrente consistant à encourager un système qui défend que le travail rend libre alors qu’il devient de plus en plus rare. Plutôt que chercher à aménager le travail pour le faire perdurer, les auteurs tentent d’imaginer des voies de sortie.
Penser contre le travail, c’est aussi penser la transition au-delà de la société productiviste. (R. Christin, J-C. Giuliani, P. Godard et B. Legros, Ecosociété, 2017).

"Moins de biens, plus de liens" ...
Au départ de nombreux témoignages, ce livre d’Emeline De Bouver (Couleur Livres, 2008) envisage le mouvement de la simplicité volontaire sous l’angle du temps, du travail et de l’implication politique.
À l’époque où la surconsommation menace notre santé et notre manière d’être au monde, il interroge de nouvelles formes de solidarité et esquisse une des pistes possibles pour réenchanter l’avenir.

Emeline De Bouver est chargée de cours à l’Université Catholique de Louvain.
Bernard Legros est essayiste, enseignant et militant associatif.
Alain Adriaens est biochimiste, généticien, député honoraire et porte-parole du mouvement politique des Objecteurs de Croissance.

Entrée libre.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
escargots_dompte(...).jpg

Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.