RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Soirée littéraire : Littératures nord-caucasiennes

posté le 13/02/14 par La Maison du Livre
-
Mots-clés  médias 

Avec Zamboulat Idiev & Boris Korkmazov

Dans le cadre du Festival « Le Caucase, entre deux mers » (www.bozar.be)

“Montagne des langues”, le Caucase impressionne par la diversité des langues qu’on y parle.
Cette soirée sera consacrée à deux écrivains du Caucase du Nord, l’un tchétchène, l’autre karatchaï.

Boris Korkmazov est un écrivain karatchaï, demandeur d’asile en Belgique, il a écrit de très nombreuses œuvres en russe ; sa nouvelle La tête du héros qui traite de la déportation des Karatchaïs par Staline en 1943, a été publiée récemment dans la Revue nouvelle.

Zamboulat Idiev vit réfugié en Belgique depuis dix ans. Écrivain tchétchène, il a dû fuir la guerre. Il a publié, notamment, la nouvelle La demande en mariage, dans le recueil Des nouvelles de Tchétchénie, spécialement édité en 2005 aux éditions Paris-Méditerranée pour le Salon du livre à Paris.

Zamboulat Idiev et Boris Korkmazov dialogueront avec Marianne Stasse, traductrice de russe et en particulier de la nouvelle de Boris Korkmazov parue dans la Revue nouvelle et Aude Merlin, chargée de cours à la Faculté des Sciences Politiques de l’ULB, membre du CEVIPOL (www.cevipol.be) et spécialiste de la Russie et en particulier du Caucase du Nord, avant un débat avec le public.

Zoura Radoueva, lira des poèmes en tchétchène, en introduction et en conclusion.

Zoura Radoueva est une comédienne tchétchène, réfugiée en Belgique. Elle a eu une carrière artistique de premier plan en Tchétchéno-Ingouchie et en Union soviétique. En Belgique, elle a eu l’occasion de jouer dans Non rééducable, pièce de Massini consacrée à la journaliste Anna Politkovskaïa assassinée à Moscou en 2006, et mise en scène par Michel Bernard au Marni, en 2010.

P.a.f. : 4 €, 2,5 € étudiants et chômeurs, 1,25 € article 27, entrée libre pour les sans-papiers.


posté le  par La Maison du Livre  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
org_14600_img1.j(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.