RSS articles
Français  |  Nederlands

Solidarité avec les prisonniers politiques en lutte en Grèce !

A l’appel du Réseau des Prisonniers Combattants, nous avons tagué le siège de la Deutsche Bank à Bruxelles en solidarité avec les prisonniers politiques grecs et en appui avec leurs revendications.

Depuis le 2 mars, 22 prisonniers anarchistes et 8 prisonniers du DHKP-C sont en grève de la faim dans les prisons grecques. Une grande partie d’entre-eux est emprisonnée à Domokos, une prison spéciale dédiée à l’enfermement des prisonniers politiques et rebelles (type-C). La loi sur les prisons de type-C avait été votée dans les derniers jours du gouvernement précédent.

Aux premiers jours du mois de mars -alors que Syriza était déjà au pouvoir-, l’Unité Anti-terroriste grecque arrêtait plusieurs proches des prisonniers de la Conspiration des Cellules de Feu (SPF).

Les revendications des prisonniers en luttes sont les suivantes :
- Abolition des deux lois anti-terroristes votées suite aux attentats de New-York,
- Abolition de la loi anti-capuches, votée suite aux manifestations insurrectionelles de décembre 2008,
- Abolition de l’utilisation de l’ADN comme preuve légale,
- Libération de Savvas Xiros, membre de l’Organisation 17-N, mutilé, torturé et dans un état de santé très grave, enfermé depuis 13 ans,
- Abolition de la loi sur les prisons de type-C.

A ces revendications s’ajoutent la libération des proches de la SPF. Les prisonniers SPF sont en grèves de la faim "jusqu’à la mort". Parmi eux, plusieurs sont dans un état potentiellement mortel dûe à la grève de la faim.

SYRIZA avait promis l’abolition des prisons de type-C. Au lieu de celà, ils jettent de nouveaux "terroristes" dans ses prisons spéciales.

Liberté pour tous les prisonniers !
Honneur à Lambros Foundas ! Salut à Nikos Maziotis !
Liberté pour Savvas Xiros !


posté le  par a  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
grece2.jpg
grece.jpg

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.