RSS articles
Français  |  Nederlands
vendredi 26 février 2021
15h00 - Rassemblement Une Seule Solution : La Régularisation ! posté le  - Agenda
dimanche 28 février 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
13h30 - Balade technopolice : cartographions la surveillance ! posté le  - Agenda
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
dimanche 25 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 2 commentaires

Sorcières rencontrées, sorcières partagées

posté le 05/09/13
-
Mots-clés  genre / sexualité 

Université des Femmes :

À partir de récits traditionnels, l’Université des Femmes organise trois ateliers de réflexion, de partage et de re-création
Conteuse : Ludwine Deblon

La présentation des travaux des ateliers se déroulera lors de la « Soirée Sorcières » qui se tiendra le 16/10/2013.

P.A.F. : 5 € / séance
Inscription (nombre de places limité) : info@universitedesfemmes.be - tél : 02 2293825 (Aïcha Belghiti, secrétaire)
Information : claudine@universitedesfemmes.be - tél : 02 2293872 (Claudine Liénard, coordinatrice de projets)

http://www.universitedesfemmes.be


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.