RSS articles
Français  |  Nederlands
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Soutien à Vredesactie, première séance du procès !

posté le 05/02/14
lieu : Palais de Justice
adresse : Place Poelaert, Bruxelles
Mots-clés  action  répression / contrôle social  antimilitarisme  solidarité 

Le ministre de la défense De Crem traîne Vredesactie devant le tribunal correctionnel. Soutenons-les le premier jour du procès au palais de justice à Bruxelles ! Pendant qu’à l’intérieur, leurs avocats plaideront, à l’extérieur nous défendrons le droit à la liberté d’expression.

Nous vous attendons ce jeudi 6 février à 13h30 au palais de justice sur la place Poelaert à Bruxelles. Vous serez accueilli-e-s avec du café, de la soupe et de la musique.

De quoi s’agit-il ?

Le 14 novembre 2008, des activistes pour la paix ont symboliquement fermé le ministère de la défense. "Le ministre de la défense De Crem entraîne notre pays toujours plus loin dans une guerre sans perspective en Afghanistan", dénonçait le communiqué de presse de ce jour. L’action s’est déroulée de façon strictement non-violente et rien n’a été endommagé (la peinture utilisée était lavable).

Cinq ans plus tard, le 10 décembre 2013, la salle de conseil à Bruxelles a décidé de poursuivre Vredesactie en correctionelle, pour endommagements aux biens immeubles d’autrui. Ceci est une honte pour le droit à la liberté d’expression.
Il semble que le ministre De Crem se sert de la sméthode "SLAPP" (strategic lawsuit against public participation) : lancer des procédures juridiques pour réduire au silence les critiques. Le ministère de la défense vise Vredesactie et les activistes pour la paix avec des plaintes pour des futilités, dans la plupart des cas avec une argumentation très faible, mais qui sert à épuiser et dissuader...

A jeudi !

Pour plus d’informations (en néerlandais) : www.vredesactie.be

Signez la déclaration de soutien !
En tant qu’organisation/collectif, vous voulez signer la déclaration de soutien "La liberté d’expression n’est pas un délit" ? Suivez ce lien (organisations signataires sous le texte (Nl-Engl-Fr)) : http://www.vredesactie.be/nl/campagnes/steunregister/campaignnews/1936


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
dsc_9653200plus.(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.