[Souvret] La "Crise", des années 30 à nos jours : une mise en perspective

posté le 17/02/14
lieu : Maison de la laïcité
adresse : Rue E. Vandervelde 5, 6182 Souvret
Mots-clés  luttes sociales  répression / contrôle social  économie  histoire / archive  réflexion / analyse 

L’ASBL Progrès et Culture et la Maison de La Laïcité de Courcelles, vous invitent à un apéro rencontre au sujet de :

La "Crise", des années 30 à nos jours : une mise en perspective Depuis les débuts de la "crise financière" (on verra en quoi cette dénomination est trompeuse) et économique généralisée, la comparaison entre la situation actuelle et celle des années trente est souvent faite. Moins pour donner une perspective historique sérieuse, permettant de saisir la situation actuelle comme une partie d’un tout plus complexe et plongeant ses racines dans l’histoire et les évolutions du capitalisme, que pour justifier certaines décisions politiques. Il nous a donc paru intéressant et utile de rappeler quelques éléments d’histoire économique, politique et sociale, essentiellement centrés sur l’espace belge et sur les conséquences pour le mouvement ouvrier, avant de voir quelles analogies avec la situation présente peuvent être faites.

Par François D’Agostino, historien. Modéré par Jean-François Lacroix.

http://acjj.be/activites/agenda/34-rue-abelville-a-la-louviere.html


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
im-60ecf.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.