RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Suite à l’épidémie de coronavirus

posté le 13/03/20 par indymedia-bxl Mots-clés  répression / contrôle social 

Vu les dispositions liberticides prises par le gouvernement fédéral en matière de lutte contre l’épidémie de coronavirus, la plupart des évènements sont annulés !

Nous invitons donc les utilisateurs.rices d’Indymedia à vérifier si les activités sont maintenues avant d’y aller.
Et bien sûr à continuer a publier parce qu’avec ou sans coronavirus, la lutte continue.

A bas l’Etat, les flics et les bourgeois !


posté le  par indymedia-bxl  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 13 mars 2020 21:38, par djxjd

    avant de qualifier ces décisions de liberticides, il ne faudrait pas attendre un peu et voir si elles ont été prises en raison de bon sens ?
    le fait de qualifier de liberticide une dé cision qui peut-être est censée me fait plutôt bien rire...

  • 13 mars 2020 22:18, par tobor

    @djxjd :
    Si ces décisions avaient étés prises il y a un mois, elles auraient étés nettement plus censées, surtout en France où le gouvernement riait des mesures de précaution. Au contraire, en février, aucune mesure particulière de filtrage selon le risque et les médias au plus rassurant quant au fait que ce ne serait pas pour nous. Cette "politique" a essentiellement laissé le temps pour avoir des chiffres assez significatifs et monter le niveau d’alerte pour arriver au radicalisme actuel : il est interdit d’avoir un rhume ou un "refroidissement" en cette fin d’hiver !!! Tout est interdit en cette fin d’hiver, fini de rigoler. Et cette crise sanitaire est le terreau idéal pour l’éclosion d’une crise économique, celle qui nous pendait au nez.
    La grippe qui a sévi en 2017 a "tué" 20.000 personnes, pratiquement personne ne connaît son origine ni son nom...

  • 17 mars 2020 08:13, par kiwi

    Il faut aussi souligner que ces mesures permettent aux personnes avec un logement de s’en sortir mais quid des personnes sans logement ou celles dont la maison n’est pas un refug (situation abusive ou violente à la maison) ? Où iront les réfugié.es s’ielles sont infecté.es ? Qu’est-il fait pour les personnes dans les centres fermés ? Ces mesures rabâchés par tout le monde nous empêche de voir que l’on pourrait agir ! Comme cela se fait par exemple à L.A. https://www.dailynews.com/2020/03/14/amid-converging-crises-protesters-in-l-a-aim-to-reclaim-vacant-caltrans-homes/

    Ces mesures ne construisent pas un monde plus juste, ni sans rapport de domination, elles renforcent tout ça ! Sans parler du nationalisme... L’Europe ferme ses frontières, chaque pays compte ses morts et que fait-on pour les transmigrant.es coincé.es à la frontière turco-grecque ? Je ne parle pas de ne pas respecter les règles d’hygiène mais de quand même se rappeler que l’on peut désobéir à ce qui nous arrive si on veut construire un autre modèle après le lockdown...

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)