RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

« T’as la belle vie au chômage » ou Chronique de la vie d’une "profiteuse">>

posté le 12/10/16 par xxxx Mots-clés  luttes sociales  économie  féminisme 

La semaine passée, invitée par des amis à une petite soirée, j’étais contente d’aller rencontrer de nouvelles personnes. Ma vie sociale pour l’instant est un peu vide, je suis au chômage….

Pendant l’apéro, tout le monde se présente, papote et un chouette mec (pas mal foutu au demeurant !!) me demande, de façon tout à fait banale ; « et toi, xxx, tu fais quoi dans la vie ? » …… un long moment de silence, deux trois regards qui n’étaient pas loin se posent sur moi, et je me sens déshabillée tant ils me dévisagent. Du coup, pour paraitre plus active, je commence en disant que j’ai une carrière de 10ans derrière moi et je m’embourbe dans des explications sur mon parcours pour me justifier de terminer ma phrase en disant « pour l’instant je suis au chômage ».

Avec un air condescendent, un des gars qui m’écoutaient encore me lance : « hey c’est cool, t’as la belle vie au chômage, surtout avec des gosses. Bien payée pour t’en occuper et une semaine sur deux tu peux faire la java sans devoir le lendemain te réveiller…. »

Bien payée ?? La belle vie ?? C’est là que j’attrape mon verre de vin (déjà à moitié vide) et que, sans le sentir, je l’avale d’une traite, je le regarde avec des yeux qui disent : « toi mon vieux t’as intérêt à bien t’accrocher » et me voilà lancée dans un discours que personne ne manque tant ma voix porte et mon électricité les transporte !

Donc, pour toi, être au chômage, mère célibataire à mi-temps, c’est la belle vie ? - se lever le matin, aller conduire les enfants à l’école, revenir, faire les offres d’emploi, fouiller la boite aux lettres en espérant chaque jour que les réponses qui arrivent seront positives, malheureusement encore une lettre type qui te dis simplement que « c’est dommage mais ce n’est pas toi qui a été sélectionnée pour le poste », les larmes aux yeux car c’est la 150eme lettre type que tu reçois et tu te sens vachement dévalorisée. Tu te mets devant ton pc, avec un café soluble car la machine est cassée et malheureusement comme chaque euro est compté tu peux plus t’en acheter une… tu es devant ton ordi, tu fais toutes les offres d’emploi, envoies un maximum de cv et espère…encore ! Il est midi, tu as fait des centaines d’offres d’emploi….tu te fais un sandwiche, en fait t’as pas faim…manger seule encore, t’as parlé à personne depuis le matin et encore heureusement qu’il y avait les enfants à conduire car quand ils ne sont pas là tu ne vois même personne, pas de bonjour, pas de sourire…. Quand ils ne sont pas là, t’as presqu’envie d’aller faire les magasins juste pour le plaisir de voir quelqu’un mais tu ne peux pas car si tu y vas, tu craques et tu te paies quelque chose et tu sais bien que tu ne peux pas. Car depuis que tu es au chômage tu t’es créer des dettes, oui au début tu ne sais pas que ça durera plus de 6mois….les statistiques sont parlantes et puis tu as un bon cv, tout le monde te le dis ! Un an plus tard, tu te retrouves à devoir aller supplier au cpas de t’aider car tu ne sais pas comment tu vas continuer sans faire leur super médiation de dettes….

Oui car entre le moment où tu bossais et le moment où tu es vraiment sans activité, tu as tout essayé, même d’être indépendant complémentaire, tu es courageuse et tu ne voulais pas dépendre de la société mais comme ça n’a pas marché, tu as payé les tva, les lois sociales, le matériel, l’essence, les frais sur la voiture, etc, à perte. En passant au chômage tu as perdu 400€ de salaire et eu des frais supplémentaires de chauffage, d’électricité et de café !!!!

Non les statistiques n’avaient pas raison et apparemment même un bon cv n’est pas suffisant, même une belle expérience et même le courage ne suffit pas. Six mois après avoir arrêtée ton activité complémentaire, tu te retrouves devant ton ordinateur, en pleurs mais ça c’est devenu une habitude, écrivant un texte pour faire comprendre que « NON CE N’EST PAS CONFORTABLE D’ETRE AU CHOMAGE !!!! » car la perte de confiance s’étant installée tu perds doucement l’espoir, avec lui c’est l’énergie de t’occuper de ton petit intérieur car tout ce dont tu rêves c’est de retrouver une vie professionnelle d’où découle la vie sociale et de pouvoir à nouveau dire ; « je serai contente d’un peu de congé pour me reposer ! »

Je lui réponds ; « tu vois t’as raison, c’est tellement cool d’être au chômage, qu’un an après y être entré j’ai peur de ne plus savoir en sortir…. M’être enlisée dans ce confort qu’est ma dépression ! »


posté le  par xxxx  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.