RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

TIERRA Y LIBERTAD Tour !!! Soirée de soutien aux occupations en Uruguay

posté le 20/10/15 par Fabien
lieu : 123
adresse : rue royale, 123, Bxl
Mots-clés  luttes sociales  logement / squats / urbanisme  solidarité 

Soirée concert au Bokal Royal
- Cop On Fire http://coponfiredub.blogspot.be/
- Les Lapins électriques http://leslapinselectriques.blogspot.be/
- Captain VonVon https://fr-fr.facebook.com/captainvonvon

Cette soirée organisée en collaboration avec le Bokal Royal sera la première étape de "Tierra Y Libertad Tour".
En solidarité et soutien à l’occupation par 70 familles de terres à Neptunia en Uruguay (et aux autres occupations dans le pays), un album compilation de soutien est né entre 3 groupes d’Uruguay, 1 groupe du Brésil et 5 groupes d’ici (avec René Binamé, Cop On fire, La Marmite, Cap’tain Von Von, Les Lapins électriques).

Entrée prix libre
Compilation de soutien (prix conseillé 5 eur) CD avec pochette sérigraphiée - 19 titres
Les bénéfices seront envoyés là-bas afin, entre autres, de coordonner la résistance des lieux occupés.

Pour l’occupation des terres d’ici et d’ailleurs

Pour info, voici la situation en mars 2015 :
NEPTUNIA (URUGUAY) 4/03/2015 – CONTRE LES EXPULSIONS ARBITRAIRES
Vers le milieu de l’année 2014 à Neptunia, département de Canelones en Uruguay, 70 familles qui occupent des terres pour vivre, ont été citées par la justice afin de les déloger et de les inculper pénalement (avec des peines de maximum 3 années de prison). Pour nous défendre, nous nous sommes organisés en assemblées horizontales, et nous avons formé la COORDINATION DES VOISINS CONTRE LES EXPULSIONS. Il existe plusieurs articles sur le web et dans la presse, il y a aussi une petite vidéo fait par nous : https://www.youtube.com/watch?v=3fp1mGkcmJw

On a l’appui légal de 4 camarades avocats qui, bien qu’y mettant toute leur volonté, ont besoin de recevoir un peu de sous. Ils nous donnent des facilités, font du troc et nous demandent beaucoup moins que les avocats habituels mais, même ainsi, cela continue à être très difficile à financer pour nous. Beaucoup de familles ont à peine de quoi manger. Jusqu’à l’année passée, on a réussi à résister et lors de la première comparution devant le juge personne ne fut ni inculpé ni expulsé. Mais depuis quelques jours (février, mars 2015), il y a eu un changement. Certaines personnes sont restées détenues dans le commissariat et ont été menées devant le juge. Et même malgré le fait de déclarer la volonté de partir de ces terrains, elles ont fini par être poursuivies pénalement. Depuis ce mardi 3 mars, la police est en train de roder dans le quartier (occupé dans sa totalité), ils arrêtent des personnes dans la rue et s’ils sont soupçonnés d’être des occupants, ils sont conduits au commissariat pour les interroger. Les détenus restent là sans pouvoir contacter personne pendant des heures et le lendemain, ils passent en instance judiciaire accélérée.
Aujourd’hui trois personnes de plus ont été inculpées et on attend en bref leur expulsion.
Une des personnes n’habitait même pas dans le quartier, il était venu aider son frère dans la construction de sa cabane.

Avec ces 3 personnes ça fait 8 qui ont été inculpées du délit d’usurpation (loi n° 18116, endurcie en 2007), et nous tenons seulement compte de ce qui se passe dans la zone de Neptunia.


posté le  par Fabien  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.