RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 8 mars 2021
14h30 - couverture radio de la journée 8 mars à Bruxelles ! posté le  - Agenda
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
mercredi 10 mars 2021
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires
10h00 - Formation : « Medic tout terrain » posté le  - Agenda

This is not a coup

posté le 18/09/16
lieu : Cinéma Aventure
adresse : 57 Rue des Fripiers, Bruxelles-Ville

02 219 92 02
info@cinema-aventure.be
Mots-clés  luttes sociales  répression / contrôle social  économie  Grèce  projection / débat / concert  veiligheids / terrorisme 

This is not a coup - Aris Chatzistefanou - 2016 - 80’ - VO Sous titrée

Par le réalisateur de Catastroika Documentary, Debtocracy et Fascism Inc.

La projection sera suivie d’un débat avec comme intervenants :
PHILIPPE LAMBERTS
co-Président du groupe des Verts au Parlement européen

YIORGOS VASSALOS
militant de l’association « Initiative de solidarité avec la Grèce qui résiste »

Cette soirée s’organise en partenariat avec Initiative de Solidarité avec la Grèce qui resiste - Bruxelles

On se souvient de la poussée virale du hashtag #ThisIsACoup cet été sur twitter, au moment où Tsipras signait l’accord d’austérité à Bruxelles, alors que le pays était en pleine asphyxie bancaire en raison des mesures prises par la BCE. Le premier ministre grec aurait subi un coup d’Etat de la part de ses créanciers. Dans son nouveau projet documentaire, Aris Chatzistefanou propose une autre lecture de cette séquence : selon lui, ce n’était pas un coup d’Etat... C’est tout simplement ainsi que fonctionne l’Union européenne. « J’aurais pu appeler le film : this is not a coup, this is EU », nous explique-t-il depuis Athènes.

Le titre sera finalement un peu plus court. Véritable réquisitoire contre l’EU. Le réalisateur entend en effet raconter comment, dans différents pays membres de la zone euro, la pression des créanciers s’est imposée pour faire plier les gouvernements, voire les renverser. Avec quelques révélations au passage sur le revirement du gouvernement grec en juillet : le film doit mettre en scène le témoignage d’anciens ministres n’ayant encore jamais parlé à la presse de ces négociations. A travers différents interlocuteurs du continent - écomistes, politiques, anciens négociateurs -, Aris Chatzistefanou veut montrer comment, en Italie, en Irlande, à Chypre, au Portugal ou en Grèce, « ce sont les choix de la BCE qui s’imposent ». Le documentariste a rencontré par exemple Dimitris Christophias, l’ancien président chypriote en fonction au moment de la décote des dépôts bancaires à Chypre, au printemps 2013. Il a prévu également de remonter aux sources de l’euro, en interrogeant certains de ses fondateurs, comme le Belge Etienne Davignon. « Qui a construit l’eurozone ? Dans ce film, je montre que cet espace est le résultat du lobby des multinationales, que l’euro est un outil pour les banques et les entreprises, qu’il n’a pas du tout été créé pour le bien des individus », nous explique Aris.

https://vimeo.com/ondemand/thisisnotacoup
(La bande annonce est en anglais, mais le film sera bien sous titré en Français)


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
poster_infowar_a(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.