RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Toute le monde à Bruxelles le 26 mai !

posté le 19/05/19 Mots-clés  luttes environnementales  luttes sociales  action 

Nous avons marché. Nous avons bloqué. Et nous n’avons rien obtenu en retour que du mépris et de la répression.
Nous avons demandé une loi climat et n’avons reçu en retour que des coachs.
L’engouement qui animait les premières marches et premières grèves des jeunes pour le climat commence à retomber. La stratégie qui consiste à demander à la classe politique de prendre en compte le problème climatique a échoué. Il est désormais clair que nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes.
Les trois dernières grèves des jeunes pour le climat, dès qu’elles ont tenté de sortir du cadre de la marche Nord-Midi, ont été réprimées par la police. Dernièrement, une cinquantaine de jeunes tentaient de bloquer pacifiquement un magasin d’une grande chaîne de fast-food se sont vu nasser, parquer, et contrôler.
La dernière grande marche du dimanche quant à elle, s’était réinventée sous le mot d’ordre « justice climatique et sociale ». Nous prenons ce mot d’ordre au pied de la lettre et c’est pour cela que nous appelons à la formation d’un bloc climat lors de la manifestation de Gilets Jaunes du 26 mai. Depuis le début du mouvement climat, les Gilets Jaunes ont été à l’avant-garde de la convergence des luttes et furent présent.e.s à chaque marche ou chaque occupation, sans ne jamais réellement recevoir la pareil. Or, nous n’avions plus vu de mouvement politique, à revendications sociales, venu depuis la base, le peuple, durer avec autant de détermination et de diversité, sans chef ni structures partisanes depuis bien longtemps. Les Gilets Jaunes, en vérité, ouvrent un horizon ; celui d’une autre démocratie où justice sociale et écologie vont de pairs.
Iels ont reçu de la part du gouvernement le même mépris que nous, le même silence, la même inconscience.
A force de ne pas écouter, de ne laisser aucun espace d’expression libre, le gouvernement rend inéluctable la radicalisation de nos luttes.
Nous avions promis que si le gouvernement n’écoutait pas, nous cesserions de demander gentiment. L’heure n’est plus à la demande. Chacun sait l’urgence sociale et environnementale. Les gloses n’apportent rien d’autres que des gloses.
Voilà pourquoi nous répondons à l’appel international des Gilets Jaunes, et notamment de l’assemblée des assemblées de Saint Nazaire, à faire de ce jour d’élection européenne un jour historique : celui où les peuples se manifestent contre l’Europe technocratique, écocide, antisociale. Pour la justice écologique et sociale.
Ce 26 mai risque de voir entrer au parlement européen un nombre important de député.e.s d’extrême droite dont le racisme n’est plus à démontrer, mais qui, de surcroît, sont pour la plupart climato-sceptiques. A cette vague brune doit répondre une vague verte. Au racisme doit répondre l’amour du vivant. A la division entre les damné.e.s des fins du mois et les promis.es de toutes les fins du monde doit répondre l’union, qui, dit-on, fait la force.
Pour une justice écologique et sociale : tous à Bruxelles le 26 mai !
https://www.facebook.com/events/656365771474100/

https://www.facebook.com/events/989616554570194/

Crédit photo : ᴄᴀᴄᴀᴘᴏᴤᴛɪɴɢ ᴅᴜ ᴘʀᴏᴄʀᴀᴤᴛɪɴᴀɴt ᴅéᴄʀᴏɪᴤᴤᴀɴᴛ, ᴄᴇʀᴛɪᴈɪé ᴤᴀɴᴤ-ɢʟᴜᴛᴇɴ ɴɪ ᴅᴀɴᴋɴᴇᴤᴤ


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
60358377_1383501(...).png

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)