RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Toutes devant chez Francken contre le racisme et le sexisme

posté le 28/01/16
lieu : cabinet de Théo Francken
adresse : rue de la Loi 18, Bruxelles
Mots-clés  répression / contrôle social  sans-papiers  antifa  féminisme 

"Mr. Francken le sexisme n’est pas un problème étranger, le féminisme n’est pas une valeur occidentale. Ce sont vos politiques racistes et celles de votre gouvernement austéritaire qui oppriment les femmes"

Nous sommes plusieurs collectifs féministes et antiracistes à élever notre voix pour dire que nous ne laisserons pas Francken et toutes et tous les autres racistes usurper les valeurs féministes pour alimenter leurs politiques néocoloniales.

Nous nous réunissons ce 4 février devant les bureaux du secrétaire d’Etat à l’asile et l’immigration pour dénoncer plus particulièrement les propos de Théo Francken, qui profite de la sur-médiatisation des événements de viols qui se sont déroulés à Cologne la nuit du 31 décembre, pour proposer l’instauration de cours de « respect de la femme » pour les réfugiés.

Le viol est un phénomène social grave qui est bien trop souvent sous-estimé ou banalisé. En Belgique, ce ne sont pas moins de 3000 viols qui sont enregistrés chaque année. Ce qui équivaut à 8 viols par jour. Sans compter que beaucoup de victimes ne portent pas plainte. Ce phénomène est une des conséquences les plus graves d’une société dominée par les hommes, dans laquelle la femme est souvent réduite à un rôle de reproductrice et d’objet sexuel, considérée comme devant satisfaire les désirs de l’homme. Loin du cliché du violeur en puissance qui se baladerait dans les rues le soir à l’affût d’une victime potentielle, rappelons que les violences sexuelles sont commises, dans la grande majorité des cas, par des hommes proches de la victime (conjoint, membre de la famille, connaissance ou personne liée au travail).

Les études faisant état de cette réalité ne manquent pas et les nombres de plaintes déposées tous les jours sont nombreuses. Mais Mr Théo Francken et bien d’autres, ne s’y intéressent que lorsqu’un cas parmi les milliers recensés chaque années est susceptible de servir leur discours xénophobe. Que si l’auteur des faits est d’origine étrangère ou musulmane. Largement aidés par les médias, les racistes de tout bord ont profité des événements survenus à Cologne le soir du 31 décembre pour alimenter un climat de peur et de division visant à la politique du bouc émissaire pour nous éloigner des vraies causes de l’augmentation de la précarité sociale .

Ce dont nous sommes sûres c’est que deux personnes ont porté plainte pour viol à Cologne ce soir-là et que des centaines d’autres femmes ont été agressées. Ce n’est pourtant pas un évènement isolé que ce soit en Allemagne ou ailleurs, des abus sexuels se produisent malheureusement trop souvent lors de fêtes bien alcoolisées. . Chaque année, à la fête de la bière à Munich, au moins une plainte pour viol est enregistrée chaque jour dans l’enceinte de l’Oktoberfest. Les abus sexuels sont nombreux lors des baptêmes et autres fêtes estudiantines, les auteurs des faits profitant de la vulnérabilité de leur victime en état d’ébriété. Il n’existe pas de chiffres faisant état de cette réalité en Belgique mais si l’on prend l’exemple des États-Unis, des études estiment qu’une fille sur 5 est victime d’agression sexuelle sur les campus universitaires. Est-ce que notre gouvernement va, par conséquent, mettre en place des cours de « respect de la femme » à destination des étudiants ?

Les viols et autres agressions faites aux femmes concernent tous les milieux sociaux et culturels. Le sexisme n’est pas l’apanage des migrants ou des musulmans comme on le laisse trop souvent entendre sous couvert de l’égalité homme-femme. Il suffit pour s’en convaincre de regarder comment notre société capitaliste met en vente le corps des femmes : publicité, salon de l’auto, etc.

Nous voudrions donner un petit cours de respect des femmes à Mr Francken et à son gouvernement en leur expliquant que ce sont leurs politiques qui oppriment les femmes. Francken n’a vraiment aucune leçon à donner quand on sait que ces politiques de restrictions au droit d’établissement en Belgique tuent les possibilités d’émancipation de milliers de femmes qui se voient contraintes de survivre dans la clandestinité, poussées vers des boulots au noir extrêmement précaires et dont certaines se retrouvent parfois piégées par des réseaux de prostitution et de traite des êtres humains !

Quant au gouvernement dans son ensemble, ses politiques d’austérité mènent, elles aussi, à l’effondrement des droits des femmes en les plongeant dans la précarité. Beaucoup de femmes sans emploi ont vu leurs allocations baisser et certaines se sont vues tout bonnement exclues de leurs droits aux allocations de chômage. Les femmes sont mises sous pression sur le marché de l’emploi alors que l’on sait qu’il n’y a pas assez d’offres disponibles pour couvrir la demande et que les places en crèche sont insuffisantes en nombre.

Pour défendre notre dignité nous nous devons donc de lutter contre toutes les formes de dominations qui s’entremêlent les unes les autres : patriarcale, raciale et capitaliste !

Les Affranchies (groupe féministe des JOC Bruxelles).

Ps : La présence des hommes est acceptée mais nous tenons à ce que les femmes soient à l’avant plan de cette mobilisation. Merci d’en tenir compte.

http://joc.be/agenda/toutes-devant-chez-francken/

Signataires :
MOC Bruxelles
Vie Féminine
Le Monde selon les femmes
Cercle féministe de l’ULB
EGA
Féminsime Libertaire
Feminisme Yeah
Femmes CSC Bruxelles


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
dessin_theo_fran(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.