RSS articles
Français  |  Nederlands

(Tract) On se laissera pas mourir à petit feu. Solidarité et révolte.

posté le 05/09/13 Mots-clés  luttes sociales 

[Tract distribué fin août 2013 dans des quartiers bruxellois]

Mehdi Bargach se trouve actuellement entravé avec les menottes aux pieds et aux mains dans un cachot dans le bloc d’isolement à Lantin. Cela fait aujourd’hui depuis deux mois qu’il est enfermé là, et le larbin de Meurisse (Directeur Général des prisons) Michel Georges, vient de décider qu’il purgera toute la fin de sa peine en isolement dans cette situation. Il n’est pas le seul à croupir dans un trou loin des yeux de chacun, nous n’oublions pas les autres combattants qui purgent en isolement. Tous les recours légaux avec avocat, juge etc, n’ont abouti à rien. Le système légal est fait pour enfoncer des gens encore plus loin dans la merde, et pas pour les sortir de là.

Mehdi a passé de nombreuses années en détention. Cela fait 15 ans qu’il n’accepte pas l’enfermement, il n’accepte pas les lois du monde carcéral, le pouvoir et les mesquineries des matons, et est déterminé à se révolter. Cela fait 15 ans qu’il subit des mauvais traitements, qu’il est frappé, drogué. Il a fait le tour de toutes les prisons du pays, il a subi transfert après transfert pour briser sa révolte et lui faire payer sa résistance.

Afin de transformer nos frères en zombies, la prison distribue en vrac du diazepan, des piqûres de Haldol et d’autres substances crasses pour briser la révolte et la volonté. Dès qu’un détenu ne se laisse pas faire, on le pique avec les tranquillisants. Nous n’avons pas oublié les morts à cause de l’Haldol. Les médecins ne sont
que des bourreaux en uniforme blanc.

Peu importe qu’on connaisse Mehdi, on peut se reconnaître dans sa révolte et sa détermination à ne pas se laisser faire, car nous aussi, on veut en finir avec ce système qui n’est fait que pour protéger les intérêts des riches et qui fait des gens des moutons avides de leurs petits privilèges.

Pour qu’il ne meurt pas dans l’indifférence dans une cellule, avec les mains et les pieds entravés, il faudra se battre. Trop de nos frères sont usés, rendus accros à la drogue légale ou illégale, cassés par de grosses peines, il est temps aujourd’hui de retrouver cette solidarité qui a fait notre force. Cette solidarité où l’on sait se reconnaître dans ce combat contre l’enfermement et contre le pouvoir. Nous ne nous laisserons pas acheter par des petits privilèges, nous ne leur laisserons pas acheter la paix.

Soutenons Mehdi et tous les autres révoltés dans leur combat, faisons porter haut et fort nos voix et nos combats.

Non à l’isolement
Non au QHS
Pour la liberté

http://www.lacavale.be - Correspondances de la lutte contre la prison et son monde


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
mehdi.pdf

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.