RSS articles
Français  |  Nederlands

URGENT : Belgium : Haren : communiqué de presse - persmededeling - press Release

URGENT : Belgium : Haren : communiqué de presse - persmededeling - press Release

Les habitants de ’Liberté champêtre’

Depuis samedi 10 août 2014, des opposants à la construction du plus grand complexe carcéral du pays occupent les dernières terres agricoles de la ville de Bruxelles.

Le 17 avril 2014, les patatistes, lutte paysanne, le comité de Haren (habitants) et des bénévoles locaux ont lancé la protestation sur place.

• La présence d’espèces animales et végétales protégées sur le site ;
• La lutte contre l’urbanisation intensive ;
• Le souci des harenois de préserver l’un des derniers espaces naturels de leur village et de Bruxelles-ville elle-même, avec leurs sentiers ;

• La lutte contre l’enfermement carcéral ;
• Le souci de relocaliser l’agriculture ;
• Le souci de l’autonomie alimentaire ;
• La lutte contre l’enfermement pénitentiaire et la répression ;

... ne sont que quelques unes des luttes qui nous unissent ici à cet endroit.
Nous faisons appel à tout le monde pour nous soutenir sur place et dans le futur nous organiserons diverses activités.

De bewoners van ’Landelijke vrijheid’

Sinds Zaterdag 10 Augustus 2014 houden tegenstanders van het grootste gevangenis complex van het land, het toekomstig mogelijk bouwterrein (landbouwgrond van Brussel Stad) bezet.

17 april werd al de eerste spade gestoken door de patatisten, steun aan de boerenstrijd, het comite van Haren (bewoners) en lokale vrijwilligers.

• De aanwezigheid van beschermde planten en dieren op de site ;
• De strijd tegen de intensieve verstedelijking ;
• De wil en de noodzaak voor de Harenaren om een van hun en Brusselse laatste open groene landbouw-en natuurruimtes, en hun wandelwegen, te vrijwaren ;
• De noodzaak van lokale landbouw ;
• De noodzaak van voedselautonomie ;
• De strijd tegen de penitentiaire vrijheidsberoving en tegen repressie ;

... zijn slechts enkele van de strijdpunten die ons hier op deze plek vereningen.
We roepen iedereen dan ook op ons protest te komen versterken en organiseren in de toekomst diverse activitetein.

The habitants of ’Landly Freedom’

Since Saturday 10th Augustus 2014, opposites of Belgian largest penitential complex occupy agricultural land of Brussels City, at the place where the prison in planned.

The first steps where taken at 17th April 2014 during a protest from patatistes, farmers fight, the local committee of inhabitants and other locals.
• The presence of protected plants and animals at the site ;
• The fight against intensive urbanisation ;
• The want and need from the people of Haren to protect one of the last agricultural and green nature spaces of Brussels City, including their beloved small pathes ;
• The need for local agriculture ;
• The need for food autonomy ;
• The fight against imprisonment and repression ;

... these are just a few causes that bind us here at this place ’Landly freedom’.
We launch a call to all to join us and enforce us and we are organizing in the future multiple activities.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.