RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Un clip réalisé par nous, une bande de meufs, gouines et trans en Belgique, en processus d’empowerment après le viol de l’une d’entre nous.

posté le 27/01/17 par La Sale Coiff' Mots-clés  féminisme  genre / sexualité 

Un clip réalisé par nous, une bande de meufs, gouines et trans en Belgique, en processus d’empowerment après le viol de l’une d’entre nous.

Texte :
Comme si j’avais qu’ça à faire

sortir de chez moi

m’occuper de toi

comme si j’avais qu’ça à faire

pourrir en moi

m’enfermer par toi

comme si j’avais qu’ça à taire

comme s’il fallait des couilles pour le faire


Elles sont légion

à chaque porte

son oraison

son de cloche

porte à porte

même réponse

deux ans

avec toi

dedans

la vie

sans appel

avec elles

j’ai raison

j’ai mal aux souliers

tant on m’oblige à les cirer

trouver les mots pour parler

sans souiller mes plaies

des paillettes plein les poches

ça cache les ecchymoses
défoncée, effrontée, jeune, rose

ramasse l’angoisse

que t’as déposé là devant mes pieds

j’ai pas envie d’apprendre à faire attention

j’ai pas à vivre comme si j’allais au front

dans mon bastion

on s’fait pousser les seins

avec des liliths qui s’aiment

mec t’es dans l’pétrin

t’aurais pas du y penser



Mon désir n’est pas gonflable

j’ai plus d’un tour dans mon sac

tout un carnage pour ta face


Nous sommes légion

à chaque porte

une fée baston

la somme d’unes

porte à porte

sonne l’alarme

deux ans

avec toi

dedans

la vie

tout devant

avec elles

j’ai raison

j’ai bien réfléchi

perchée là-haut sur l’mont empathie

j’ai bien touillé ta merde

pour t’épargner

non merde pas toi, ta femme, ton gosse

et du coup la moitié de l’humanité

avec mes soeurs j’ai appris à percer

votre horizon d’frontières
avec mes soeurs j’ai appris

à poser mon blaze là-haut sur vos bannières

ensemble on surmonte nos galères

on marche sur vos mirages

et on danse sur vos cages

dans notre bastion

on cultive l’amour

on en a plein le four

on s’aime mec

t’aurais pas du y penser

ce viol on va t’le faire payer


Femmes, cis, trans, noires, jaunes, blanches, jeunes, vieilles, grosses maigres

de l’amour plein le four

pour tout changer

révolution maintenant

on va tout faire péter !



Contact : lasalecoiff@mailoo.org


posté le  par La Sale Coiff'  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.