RSS artikels
Français  |  Nederlands

Un intervenant à la soirée "Maziotis" du Secours Rouge arrêté à son embarquement pour Bruxelles

gepost op 21/10/14 door sr Trefwoorden  répression / contrôle social  solidarité  Grèce  projection / débat / concert 

Polykarpos (Polys) Georgiadis est un militant révolutionnaire, éditeur de magazine intitulé “Asymmetrical Threat”, et d’autres publications relatives à l’histoire de la lutte des classes, des luttes révolutionnaires et urbaines. Il a été arrêté ert condamné dans le cadre de l’enquête sur l’enlèvement du patron des patrons grecs V. Paleokostas. il s’était évadé, avait été repris, et avait été une nouvelle fois condamnés pour cela.

Récemment libéré, "Polys" était un des deux intervenants que devaient participer au meeting de solidarité avec Nikos Maziotis organisé par notre Secours Rouge jeudi soir au Pianofabriek. Lorsque les deux intervenants se sont présentés à l’embarquement, une dizaine de policiers les ont arrêtés. L’une a finalement pu prendre son avion, mais Polys a été arrêté et passera aujourd’hui même au tribunal. Les policiers soutenaient qu’il lui était interdit de voyager à l’étranger, alors que ses conditions de libération ne l’obligent qu’à pointer une fois pas mois au commissariat et ne lui interdisent nullement de voyager (ce qu’il avait d’ailleurs déjà fait), ce que vient de confirmer son avocat.

http://www.secoursrouge.org/Grece-Un-intervenant-a-la-soiree


gepost op  door sr  Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken
Commentaren

Waarschuwing commentaren

Reacties zijn bedoeld om de informatie in het artikel aan te vullen, argumenteren, maak dan een onderzoek of vragen om het onderwerp van de bijdrage. De persoonlijke adviezen dat er niets meer in het artikel niet kan worden beschouwd als een discussieforum niet voldoet aan de pre-cités.Tout commentaar doelstellingen niet voldoen aan deze doelstellingen, of in strijd met het redactionele regels worden definitief verwijderd Site .

Verbinding naar het redactionele beleid van het collectief

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.