RSS articles
Français  |  Nederlands

Une brigade de solidarité populaire se lance à Schaerbeek

posté le 05/06/20 Mots-clés  solidarité 

Une nouvelle brigade se lance à Schaerbeek ! Et comme à St-Gilles, les brigades n’existent que grâce à vos dons, votre soutien et votre implication !

Pour se lancer dans les livraisons, ils ont besoin d’un max de dons ! Leur collecte se fait dès ce samedi à l’école 404 à Schaerbeek de 10h à 17h. N’hésitez pas à aller leur déposer les produits listés ci-dessous et à les rencontrer !

Pour les rejoindre, vous pouvez envoyer un petit message à l’adresse brigadepopulaire-schaerbeek@protonmail.com

Nous vous tiendrons au courant dans les prochains jours sur comment faire pour recevoir leurs colis !


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
im2.jpg

Commentaires
  • Intéressant, et je trouve pertinent de souligner le refus d’une forme de militantisme de charité (comme ça a été critiqué en Italie : https://bxl.indymedia.org/spip.php?article27509) pour lui préférer une autogestion qui crée des liens et une solidarité de terrain.

    J’ai juste une question, rien de malveillant, juste une interrogation : pourquoi le mot "brigade" ?
    La définition d’une brigade c’est un ensemble d’unités militaires placées sous un même commandement, en bref un mot difficilement dissociable des deux notions d’armée et de respect de l’autorité. (en tout cas à mes oreilles)

    Rejoindre une brigade, "s’embrigader" ça continue à signifier ce que ça veut dire : rentrer dans un cadre (le plus souvent s’y faire incorporer de force) et se plier à ses règles en abandonnant son libre arbitre et ses capacités de remise en question. C’est pas super choupi-paillettes tout ça.

    Serait-ce un clin d’œil aux Brigades Internationales de la révolution Espagnole ? Pourtant ces bataillons internationaux d’antifascistes pilotés par Staline et ses "commissaires du peuple" (grosse blague) avaient pour objectif de contrer l’influence des milices anarchistes et communistes du P.O.U.M. et de faire de l’Espagne républicaine un pion de Moscou.(https://fr.wikipedia.org/wiki/Brigades_internationales#La_cr%C3%A9ation_des_Brigades_internationales_(septembre_%E2%80%93_octobre_1936)

    J’aimerais bien savoir, parce que si j’approuve la démarche et le discours qu’il y a derrière (et aucun doute que c’est le principal), le nom de "Brigades Populaires" me laisse un apriori plutôt désagréable.

    Alors...pourquoi des "Brigades" ? Et non des "collectifs", des "groupes affinitaires", ou des "initiatives" ? Le côté "soldat" est-il volontairement recherché ? Ça sonne très Marxiste-Léniniste façon grand papy à mes oreilles.

  • Le visuel sent fort les marxistes léninistes effectivement.

    Gare aux Brigades Sanitaires !
    https://gnasses.noblogs.org/post/2020/05/24/gare-aux-brigades-sanitaires/

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)