RSS articles
Français  |  Nederlands

Une manifestation contre les violences policières et une victoire pour les clowns de NoBorder ? - Betoging tegen politiegeweld en een overwinning voor de clowns van Noborder ?

posté le 13/03/15 Mots-clés  luttes sociales  répression / contrôle social 

A l’occasion de la journée internationale contre les violences policières.
4e manifestation contre les violences policières
Rendez-vous le 15 mars à 15h – Simonis – Bruxelles

contre la politique liberticide du gouvernement
contre la criminalisation des mouvements sociaux
contre les violences policières .

De Ferguson à Athènes, de Mexico à Bruxelles, mobilisons-nous et organisons-nous !
Injures, racisme, contrôles au faciès, harcèlement, violences et abus de pouvoir : les exactions commises par la police sont toujours une réalité et particulièrement pour les immigrés, leurs enfants, les jeunes, les pauvres et celles et ceux qui contestent l’ordre établi. Les plaintes auprès du Comité P se multiplient et la Belgique est pointée du doigt depuis plusieurs années par la Ligue des Droits de l’Homme ou l’ONU pour les violences et abus commis par la police. Pourtant rien ne change et, au vu du programme sécuritaire du gouvernement Michel, on peut même craindre que cela empire !
En effet, le gouvernement Michel ajoute à son programme antisocial un programme ultra-répressif. Il souhaite notamment procéder à des arrestations préventives et faire descendre l’armée dans la rue. La dérive sécuritaire du gouvernement, souvent menée au nom de la « lutte contre le radicalisme », est non seulement inefficace mais surtout elle met en danger les libertés fondamentales qui devraient être garanties à touTEs. Si nous voulons lutter contre « la violence dans la société » nous devons lutter contre ce qui la nourrit : les inégalités sociales et le racisme. [plus d’infos]

JPEG

"Cinq militant-es No Border ont eu le courage et la détermination de citer l’État et la Zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles devant le Tribunal de première instance. Ce sont leurs arrestations préventives et abusives, menées de manière violente dans un climat de répression généralisée qu’elles-ils ont souhaité voir condamner"

Suite au procès qui aura duré cinq ans, le verdict est tombé. Une conférence de presse a eu lieu le 6 mars dernier pour mieux cerner ce qui s’est passé au niveau de la justice.
Ce procès ne se voulait pas financier, c’est pourquoi la zone de police doit symboliquement environ 150 € par personne, les plaignantEs ne souhaitaient pas que le pécuniaire deviennent un argument. La vraie bataille se situe au niveau de la dénonciation des arrestations préventives massives (c’est la mode avec Vandersmissen) et de la criminalisation des mouvements de lutte que celles-ci impliquent.

Rappel des faits par un des deux avocats des NBC. Pour lui, le verdict n’est pas un jugement de principe, c’est une piqûre de rappel à l’usage de la police.

Pour les trois plaignantEs arrêtés à Ribaucourt, la technique de "la tenaille" utilisée par la police...

Et pour les deux autres, peut-on arrêter des gens dans n’importe quel contexte de manifestation ? Peut-on menotter tout le monde ? Peut-on justifier les prises de photos systématiques des arrêtéEs ? :

Est-ce facile de porter plainte pour abus policiers ? Est-ce que ça vaut la peine ?

En conclusion, un clown s’exprime...

Et pour tous les autres -qui ont fait l’objet d’abus et n’ont pas obtenu gain de cause- une banderole a été déployées sur le palais de justice.

JPEG

Pour mieux s’informer de ses droits, l’excellent ouvrage "Quels droits face à la police ?" de Mathieu Beys
et sur http://www.obspol.be/


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
palaisdejustice-(...).jpg
15mars2015500p.j(...).jpg
15_mars.mp3
au_nom_des_clown(...).mp3
plaignants_ribau(...).mp3
resume_d_un_des_(...).mp3
porter_plainte.m(...).mp3

Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.