RSS articles
Français  |  Nederlands

Une résistance au Keelbeek.

posté le 22/10/15 Mots-clés  ZAD du Keelbeek 

Après une décision du gouvernement pour ne pas détourner le chemin du keelbeek, nous nous trouvons enfermé dans cet espace avec l’autorisation du propriétaire pour y rester 3 mois .
Une petite promenade ; en traversant le pont de chemin de fer on voit que les clôtures sont toujours présentes avec leurs vigiles derrière. De gens derrière des barrières. Comme une prison.

Tous les deux, vigiles et squatteurs ne sont pas loin les un des autres, tous les deux font parties d´un groupe de gens qui travaillent ensemble la cuisine et se chauffe aux feu de bois, mais dans un but différent.

Je vous informe que de la situation nous oblige a penser à la suite comme une contre-attaque. Mais si nous décidons d’agir nous devrons appeler à l’aide, alors qu’ici nous ne sommes pas assez pour de grosses actions.
Des suites de l´expulsion, des personnes se sont introduites dans le chantier pour essayer d´arrêter le commencement de travaux. Les machines carotteuses ont analysé les lieux. De plus ils ont rasé de nombreux arbres.
Nous avons constaté la dévastation du terrain, suite au passage des entreprises de construction , Bruga,, NV VERVRUGGEN uit MOL, celle-ci réalisant de nouveaux chemins et clôtures,
bien a vous, merci pour votre temps,
et à tous à bientôt.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 22 octobre 2015 15:36

    "Tous les deux, vigiles et squatteurs ne sont pas loin les un des autres"

    ouch
    ça fait mal aux yeux de lire ça.

    En tant que squatteur qui se bat contre la propriété privé, j’estime que je n’ai rien à voir avec des vigiles, qui eux la défendent...

    Ca me donne pas du tout envie de faire des "grosses" actions.

  • 22 octobre 2015 20:09

    A 15:56

    Tous les deux, vigiles et squatteurs ne sont pas loin les un des autres, tous les deux font parties d´un groupe de gens qui travaillent ensemble la cuisine et se chauffe aux feu de bois, mais dans un but différent.

    Dans un but différent, ça me parait clair non ? Ca rejoins pas ce que tu dis. Arrête de vouloir déforcer les luttes derrière ton ordi, bouge toi les fesses ou proposes.

  • 2 décembre 2015 16:04

    Hé faut pas se véner.

    Je trouve ça très bizarre de se comparer aux vigiles. Et même avoir des activités avec eux/elles.

    Je ne veux simplement pas m’investir dans une lutte si elle se retrouve à faire la cuisine avec des "faux flics". Ma proposition sera de ne pas se rapprocher avec ce type de personne. Je ne peux pas non plus avoir un regard humaniste envers ces personnes. Ils/elles font leur sale boulot, un point c’est tout.

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.