RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

« Union Nationale, on t’encule ! »

posté le 26/03/16 par Mal placée
lieu : Place de la Bourse
adresse : Boulevard Anspach, Bruxelles
Mots-clés  médias  répression / contrôle social  économie  histoire / archive  sans-papiers  solidarité  Peuples natifs  veiligheids / terrorisme 

Le chantage à l’union est à sens unique.

Rien ne doit venir griffer le disque de la grande messe œcuménique, ni contredire ces "évidences", fabriquées de toute pièce et de longue date, que tous sont censés partager — si ce n’est les non-Charlies qu’il convient de repérer et de traquer.

Rien, ou presque :
L’abjecte propagande médiatique du gouvernement, des journalistes et autres experts accrédités, elle, a TOUJOURS droit de cité. Et elle ne s’en prive pas.
Penser, ce sera pour plus tard, dans des créneaux horaires moins lucratifs, quand tout cela aura été relégué au statut de commentaire, noyé sous la Une d’une grande cérémonie sportive.

Penser, chercher, comprendre, c’est pour plus tard.
En attendant, les chaînes internationales n’ont qu’à relayer les réflexions qui s’exposent devant elles sur la place de la bourse : « Daesh, on t’encule ! ».

Or c’est aussi maintenant que ça se joue. Toute manœuvre pour repousser l’action sous prétexte de respecter le deuil national (alors que les gouvernements et les appareils médiatiques ne perdent pas une seule seconde pour organiser une riposte susceptible d’accroître leurs gains — politiques pour les uns, pécuniers pour les autres) est un pas de plus dans l’aménagement de notre impuissance et de notre résignation.

C’est pour cela que nous appelons à faire de la marche de dimanche une marche de solidarité avec tous les peuples qui subissent les guerres de conquête menées par ce même gouvernement, ici en Belgique, qui prétend nous faire taire au nom de l’union nationale et de la sécurité. Une marche de lutte contre la ségrégation, la culpabilisation et la propagande raciste, entretenues sciemment en vue de justifier leurs réactions qui, comme leurs actions avant ça, ne pourront que susciter d’autres attaques comme celles de ce mardi 22 mars 2016.

Empêcher sans délais cette union avec les forces mêmes qui ont voulu et créé cette situation, ce n’est pas par principe moral ; c’est une nécessité si nous voulons que cessent les attentats — donc les raisons qui font de nous des « populations ennemies », donc les guerres coloniales « extérieures » et la ségrégation ici même, donc la complicité, même par défaut, avec ce gouvernement — autrement que par l’illusoir approfondissement irréversible de cet enfer sécuritaire.


posté le  par Mal placée  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.