RSS articles
Français  |  Nederlands

VOO condamné / Lettre ouverte

posté le 11/02/14 par Philippe Renardy Mots-clés  économie  luttes numériques / internet 

Philippe Renardy
Rue du Val Notre-Dame, 312
4520 Moha
LETTRE OUVERTE
à VOO / TECTEO Service Client
TECTEO GROUP Bureau éxécutif
TECTEO GROUP Conseil d’administration
N° dlient : 30217883
V/réf dossier : 6793032
Concerne : votre récente condamnation
Moha, mardi 11 février 2014.

Lors de l’été 2011, VOO effectue une campagne promotionnelle avec des prix attractifs. A ce moment, VOO sait déjà qu’elle compte augmenter ces montants dès le premier septembre, mais n’en dit rien. Intéressé par vos tarifs je signe, le 16 août, un contrat m’abonnant à l’un de vos services (téléphone et internet).
Par la suite, outre une installation qui tarde à être effective, plusieurs coupures intempestives et autres désagréments qui nous frappent, ma famille et moi, je reçois de VOO des factures dont le montant de l’abonnement est supérieur à celui prévu contractuellement. Je me plains à vos services par téléphone, je me déplace en vos bureaux, je vous écris par simple courrier puis par recommandés. Je ne suis pas entendu.
Je saisis alors le médiateur fédéral aux télécommunications. Se réfugiant derrière l’article 43bis, §3, 1° celui-ci n’arrive pas à concilier les points de vue. S’il avait agit en suivant l’article 43bis, §3, 3° qui l’investi aussi de la mission d’adresser une recommandation aux entreprises visées au cas ou un compromis à l’amiable ne peut être trouvé ; nous en serions peut-être resté là.
C’est à cette occasion que VOO qualifie l’augmentation tarifaire subie de "légère". Je vous suggère donc d’offrir à l’ensemble de vos travailleurs la même légère augmentation de 40,27 %.
Insatisfait, je saisis la justice qui, le 23 décembre 2013 statue que "les conditions tarifaires applicables au contrat liant les parties sont celles convenues dans le contrat initial du 16 août 2011" et condamne VOO à me rembourser les sommes indues et à me verser des réparations.
A ma connaissance,VOO n’a, à ce jour, rien accompli en ce sens.
Il me plait à penser que VOO / Tecteo, étant une intercommunale où siègent la Région Wallonne, la Province de Liège et 76 communes, est soucieuse de rendre un service avec des qualités sociales dans un cadre de saine concurrence et de justice ("Mobilisé par les valeurs de service public" peut on lire à l’adresse : http://www.intercommunales-liegeoises.be/fr/intercommunale/tecteo/mission ). Je suppose donc que ses responsables inviterons rapidement leurs services à ne plus avoir recours à de telles pratiques, à rétablir aux conditions initiales les contrats des clients lésés comme moi et à leur verser les indemnités auxquelles, les cas échéant, ils auraient droit. Car, ces clients (que j’imagine nombreux) sont des citoyens munis de droits et, aussi, ... des électeurs !

On est si bien chez VOO ???

Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de ma très distinguée considération.

Philippe Renardy

P.S. Prononcé du tribunal et autres infos sur http://demohazavoo.wordpress.com
Ce courrier sera également envoyé à des associations de défense des droits des consommateurs, à divers médias et personnalités, etc. ...


posté le  par Philippe Renardy  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 12 février 2014 22:50, par Philippe Renardy

    Hier je vous ai envoyé copie d’une lettre ouverte. Vous pouviez y découvrir un lien qui devait vous mener à mon blog Demohazavoo. Or ce lien dysfonctionne et tente d’ouvrir un blog qui n’est plus actif. Voici le bon lien http://demohazavoo.wordpress.com/ , Si cela ne marchait pas il faut le retranscrire au clavier. Désolé pour ce contretemps.

    Philippe Renardy

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.