RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Violence et grève de la faim au centre fermé de Bruges 25/02/2014

posté le 25/02/14 Mots-clés  luttes sociales  répression / contrôle social  sans-papiers 

UPDATE : 25/02/10h30 : La police est entrée dans le centre avec des chiens. Un chien a mordu un détenu. La police a amené plusieurs détenus considérés comme “leaders”. ”Nous sommes très déçu de la Belgique” dit un prisonnier.

Le soir du 24/02 un détenu devait être amené en isolement en vue d’une expulsion. Les autres détenus ont voulu lui dire au revoir avec insistance.

Les gardiens n’ont pas apprécié et sont devenus très violent. Ils ont battu le futur expulsé et d’autres détenus qui le protégeaient. Un co-détenu aurait un bras cassé suite à cette violence.

« Les gardiens étaient tous très violents » nous dit l’un d’eux.Ce matin 25/02 les prisonniers de l’aile C du centre de Bruges ont décidé d’entamer une grève de la faim, par protestation contre ces violences !

« C’est très chaud ici ce matin. Faut prévenir les journalistes. Que le monde extérieur sache comment on est traité ici »

http://www.gettingthevoiceout.org/


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Update 25/02 : 10u30 : de politie is het centrum binnengedrongen met honden. Een gevangene werd gebeten . Politie heeft vier “lijders” meegenomen

    De avond van 24/02 moest een man geisoleerd worden om uitgezet te worden de volgende dag.

    De andere gevangenne wouden van hem afscheid nemen.

    De cypiers weigerden dit en zijn plots zeer gewelddadig geworden. Ze klopten op de man die moest uitgezet worden en op al wie hem wilde beschermen. Een gedetineerde zou hierbij een gebroken arm hebben.

    « De cypiers hebben heel veel geweld gebruikt. » Uit protest tegen dat geweld zijn alle mannen van Blok C deze morgen 25/02 een hongerstaking begonnen.

    « Het is hier heel warm. Je moet journalisten verwittigen, dat iedereen weet hoe we hier behandeld worden »,

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.