RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Cet article n'a pas encore été modéré par le collectif Indymédia Bruxsel.
Raison de la mise en attente :

Bigfarma tortionnaire génocideuse

posté le 21/01/22 Mots-clés  libération animale  santé / médecine 

vacciné·e·s=complices de tortures génocide

"Chaque année, près de 1.77 million d’animaux sont tués à des fins expérimentales dans les laboratoires en France soit environ un animal toutes les 20 secondes (compteur)." (planetoscope)

"Selon le 7e rapport de la Commission Européenne sur les statistiques concernant le nombre d’animaux utilisés à des fins expérimentales et à d’autres fins scientifiques dans les États membres de l’Union européenne, près de 11,5 millions d’animaux ont été tués dans les laboratoires européens en 2011. La France, avec près de 2,2 millions d’animaux tués en 2010 arrive en tête de ce palmarès macabre." (naturasciences)

"Comme le rapporte Associated Press, les vaccins anti-Covid-19 ont bien été expérimentés sur des animaux. Différentes expérimentations ont fait l’objet de publications scientifiques : sur des primates, sur des hamsters, sur des macaques ou encore sur des souris et des cochons d’Inde." (le monde)

"Objectif : Disposer de modèles animaux pour tester l’efficacité des vaccins candidats et des médicaments est de la plus haute importance. L’objectif de ce projet de recherche est de proposer des modèles dont les cellules expriment les protéines ACE2 humaines (huACE2) afin qu’ils soient sensibles au SARS-CoV-2. La protéine ACE2 est en effet la porte d’entrée du virus dans les cellules. Les chercheurs proposent d’utiliser des adénovirus et des lentivirus comme vecteur pour introduire le gène huACE2" (pasteur)

"Les primates non humains jouent un rôle minime mais essentiel pour la recherche biomédicale fondamentale et appliquée. La grande majorité des primates non-humains est utilisée pour le développement et les tests de nouveaux médicaments et vaccins. " (eara)

"L’industrie de la recherche animale prétend que les expériences sur les animaux ont été décisives dans le succès présumé des vaccins contre le coronavirus. La réalité est tout autre : le développement rapide des vaccins contre la COVID-19 est la dernière preuve de l’inefficacité et de l’inutilité de l’expérimentation animale. " (one-voice)


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article