RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 19 avril 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 107 posté le  - Agenda
mardi 20 avril 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires
10h00 - Formation : « Medic tout terrain » posté le  - Agenda
jeudi 29 avril 2021
samedi 1er mai 2021
00h00 - TOU•TE•S AU 1ER MAI FÉMINISTE ET RÉVOLUTIONNAIRE ! posté le  - Agenda
00h00 - Dans la rue pour le 1er Mai révolutionnaire 2021 ! posté le  - Agenda

[projection] The wind that shakes the barley

posté le 03/12/19
lieu : Acrata
adresse : Rue de la Grande Île 32, 1000 Bruxelles
Mots-clés  histoire / archive  luttes sociales  projection / débat / concert 

Fiction de Ken Loach (2006, 2h 7min).

Irlande, 1920. Emporté malgré lui par la guerre d’indépendance qui frappe son village rural dans le Cork, le Dr. Damien O’Donovan renonce à faire carrière à Londres pour prendre part à la lutte de libération nationale. Après un entraînement dans les montagnes il rejoint une brigade de l’armée républicaine qui, sous les ordres de son frère Teddy, multiplie les coups de main pour bouter l’Empire britannique hors de l’île. Au plus fort de la campagne de guérilla, les leaders du mouvement de libération entament des négociations avec la Grande-Bretagne et une trêve est déclarée. Le traité anglo-irlandais qui va suivre et la formation d’un État Libre d’Irlande [sic] prolonge le conflit au sein du camp indépendantiste, à l’image des frères O’Donovan dressés l’un contre l’autre : alors que Teddy endosse promptement l’uniforme de l’Armée Nationale, Damien reprend les armes aux côté des anti-traités, ne pouvant se résoudre à changer seulement « l’accent des puissants et la couleur du drapeau ». Déjà les baïonnettes irlandaises relayent celles de l’Empire pour mettre au pas la population. De prisonniers qu’ils étaient, certains deviennent geôliers, tortionnaires. Et dans le sang de la guerre civile, l’écrasement des anti-traités par le nouveau pouvoir achève de remplacer une oppression par une autre.

Vu la durée du film, en plus de commencer plus tôt (18h30), on propose en entracte une petite bouffe végan.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)