RSS articles
Français  | 
Martin Zerner est mort posté le 14/12/17 - On the web - 1 commentaire
Glissement des pays du Golfe vers Israël posté le 13/12/17 - On the web - 3 commentaires
La prison n’est pas féministe posté le 10/12/17 - On the web - 4 commentaires
Socialisme et athéisme - (Eugène . Pottier 1936) posté le 09/12/17 - On the web
Les patrons ordonnent, Macron ordonnance. posté le 09/12/17 - On the web

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 208

Des véhicules blindés français utilisés contre la population civile en Arabie saoudite ?

Selon nos informations, des blindés légers français du fabricant Acmat Défense, filiale du groupe Renault Truck Defense, pourraient être impliqués dans une opération saoudienne de répression interne.

Ces derniers jours, l’Arabie saoudite a mené plusieurs raids armés dans la ville d’Awamiya, située dans la région de Qatif. En raison de la rareté de la couverture médiatique et du filtrage de la communication par Riyad, il est très difficile d’avoir une vision précise de ce qui s’y produit. Les informations autour de ce conflit nous arrivent de façon fragmentaire, via les réseaux sociaux. Riyad utiliserait des armes lourdes, comme des pièces d’artillerie pour bombarder la ville, poussant une centaine d’habitants à l’exil… Des morts sont comptés parmi la population civile et les forces de sécurité saoudiennes ; les photos qui circulent sur les réseaux sociaux font apparaître des destructions d’ampleur qui laissent peu de doute sur l’intensité de la répression.

Sur une image publiée le 25 juillet sur Twitter, que nous avons fait expertiser par un bureau d’étude spécialisé, nous y repérons la présence d’un véhicule français Acmat Bastion APC (à droite). Un blindé dédié au transport des troupes.

Des blindés canadiens et américains également identifiés

Des 4x4 d’origine canadienne ont été identifiés sur d’autres photos par le quotidien
Globe and Mail : des Gurkhas de Terradyne. Selon nos analyses d’autres photos, des Spartan de Streit Group, et des blindés Cougar d’origine américaine sont aussi compromis. Selon Jérémy Binnie, journaliste à Jane’s Defence weekly, l’apparence de ces 4x4 atteste qu’ils appartiennent aux forces spéciales saoudiennes qui détiennent d’autres blindés de fabrication française : des Acmat Bastion Patsas. Ce n’est pas la première fois que la société Acmat est pointée du doigt. La filiale de Renault Truck Defense avait déjà été épinglée par le groupe d’experts des Nations-Unies sur la Côte d’Ivoire pour de multiples violations de l’embargo sur ce pays en 2011 et 2012. Faute d’une transparence suffisante dans les rapports au Parlement sur les exportations d’armes, il est impossible d’avoir la confirmation de la livraison de tels véhicules, et de la période à laquelle leur transfert a pu se produire. Il appartient aux parlementaires nouvellement élus d’interpeller le gouvernement à ce sujet, en s’inspirant de ce qui se passe au Canada.

Polémique au Canada

En effet, les révélations du Globe and Mail ont déclenché une vive polémique outre-atlantique, poussant le gouvernement canadien à ouvrir une enquête vendredi dernier, une information reprise par l’AFP et le média français Atlantico.fr : « Nous prenons très au sérieux ces allégations « … » et nous allons faire un examen immédiat de la situation » a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau. “S’il s’avère que des exportations canadiennes ont été utilisées pour commettre de graves violations des droits de l’Homme, la ministre [des affaires étrangères, ndlr] prendra des mesures", a complété le porte-parole du gouvernement, John Babcock, cité samedi par le quotidien the Globe and Mail. Quid du gouvernement français alors que l’Arabie saoudite est notre premier client en matière d’armement ?

La situation est d’autant plus grave que les autorités françaises ne se contentent pas d’être passives devant les violations des droits de l’homme en Arabie saoudite, elles fournissent un appui politique et logistique de premier plan aux forces de sécurité saoudiennes, via un accord de coopération policière entré en vigueur en 2010, comme en témoigne le stage de « gestion démocratique des foules », organisé en 2016 par des CRS français. En outre, l’industrie de la défense française développe tout un catalogue de matériel dédié au « contrôle » des mouvements sociaux, à qui elle consacre un salon dédié : « Milipol » dont la prochaine édition se tiendra en novembre prochain à Villepinte.

A l’instar du Canada et d’autres pays européens, un débat va-t-il enfin s’ouvrir en France sur l’utilisation massive d’armes françaises contre les civils, au Yémen comme en Arabie saoudite ?


posté le 4 août 2017 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement commentaires

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.3 [23214]
Top