RSS articles
Français  | 
Solidarité avec Nadia Lioce posté le 22/09/18 - Local
Festival inter-occupations à Bruxelles ! posté le 19/09/18 - Local
Avis aux gars cis anarcho déconstruits laule posté le 18/09/18 - Local - 5 commentaires
#SemiraOnN’OubliePas ! posté le 18/09/18 - Local
Migrant blessé par balles par la police au parc Maximilien posté le 17/09/18 - Local - 2 commentaires
Avis de tempêtes #9 posté le 17/09/18 - Local
Hambacher forst et la Belgique posté le 15/09/18 - Local
Semaine d’agitation contre les caméras posté le 13/09/18 - Local
Lettre au milieu militant posté le 13/09/18 - Local - 13 commentaires
Libération animale en Belgique posté le 13/09/18 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Urgent appel de sôs posté le 25/09/18 - Global

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 100

TF1 et le CSA main dans la main pour un marchandage sexiste !

C’est un marchandage aussi discret qu’invraisemblable. Dans le cadre d’une renégociation avec le CSA ciblant l’exploitation du canal télévisé pour sa chaîne, TF1 a obtenu le droit d’abreuver un peu plus ses téléspectateurs de publicité en échange… d’une meilleure représentation des femmes expertes à l’écran ! Un marchandage qui démontre une fois de plus l’inutilité du CSA, pour ne pas dire sa nocivité, et qui en dit long sur sa conception de l’égalité femmes/hommes : une simple variable d’ajustement.

En préambule, nous rappelons que TF1 n’est pas propriétaire du canal télévisé qu’elle exploite. L’État, par l’intermédiaire du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), peut accorder pour 5 ans le droit d’exploiter ce canal. Au terme de ces cinq années, TF1 doit renégocier avec le CSA le droit d’exploitation du canal télévisé qu’elle utilise. C’est à l’issue de ces échanges que l’institution décide si la convention en vigueur est renouvelée, ou non. Et si oui, à quelles conditions.

Durant l’année 2016, le CSA a décidé de « [statuer] favorablement sur la possibilité de reconduire, hors appel aux candidatures, l’autorisation dont la société Télévision Française 1 est titulaire » [1]. Concrètement, cela signifie que le CSA accorde à nouveau le droit à TF1 d’utiliser le canal télévisé dont elle disposait jusqu’alors.

À ce stade, il y a déjà de quoi rire (très jaune). En effet, comme le rappelle le CSA lui-même dans la convention publiée sur son site, « le caractère pluraliste de l’expression des courants de pensée et d’opinion [et] l’honnêteté de l’information » sont des engagements, imposés par la loi, que doit respecter TF1 pour conserver son droit de diffusion. Or, que ce soit pour le pluralisme ou l’honnêteté de l’information, TF1 n’est pas exactement un modèle...

Mais il y a pire ! Au cours des négociations qu’a menées le CSA avec TF1, la chaîne de Bouygues avait avancé un certain nombre de réclamations. Parmi celles-ci, la possibilité d’insérer une coupure de publicité pendant son journal télévisé. Une faveur finalement accordée par le CSA durant l’été 2017 [2]… à une condition : « La part des femmes expertes en plateau [doit tendre] progressivement vers la parité. »

Plus de femmes contre de la publicité ? Voilà qu’après les maintes démonstrations de son rôle fantoche, le CSA donne un exemple du sérieux et de la sévérité avec lesquels il lutte pour l’égalité femmes/hommes dans les médias !

Résumons :

- (Encore) plus de publicité sur une chaîne qui n’en manque pas : vive la privatisation !
- Saucissonner un peu plus, via la coupure publicitaire, un journal télévisé qui n’est déjà qu’une somme de tranches plus ou moins informatives : vive le journalisme !
- Pour tendre à la parité, tapez sur « plus de pub », le progrès social selon TF1 : vive le féminisme !

***

Nous l’avons dit et répété : « Inféodé au pouvoir politique et assujetti aux entreprises médiatiques », le CSA est « un organisme-fantoche et un organisme-croupion ». Ce nouveau coup d’éclat nous en apporte un énième exemple : plutôt que de prendre au sérieux la question médiatique, plutôt que d’en faire une question politique essentielle, le CSA s’adonne à des marchandages de bas-étage.

Mais il est loin d’être le seul responsable : les gouvernements successifs n’ont jamais montré de volonté de réformer l’institution – sauf pour aller vers pire… Un « état de fait » qui nous conduit à réitérer une de nos propositions : supprimer le CSA et le remplacer par un Conseil national des médias… de tous les médias !

Benjamin Lagues


posté le 17 mars 2018 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top